alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col de l’Arma

Le Col de l’Arma – 223 m – est un col situé à proximité de la frontière franco-italienne. Il permet de faire la liaison entre les Vallées de la Bévéra et de la Roya. Son ascension ne présente aucune difficulté. 

Col de la Madone

Le Col de la Madone – 1162 m – propose une ascension confidentielle qui vous mènera à un bout du monde, plus précisément à Thiéry, petit village perché sur un éperon rocheux au-dessus d’un cirque de collines boisées.

Col du Buis

Le Col du Buis – 1196 m – est un col muletier qui a été asphalté au début des années 2000 et autant vous dire que les services techniques du département ne se sont pas embêtés à adoucir la pente surtout sur son versant Nord…

Col de Bleine

Le Col de Bleine – 1439 m – est un col assez isolé au sein des Alpes-Maritimes et peu importe d’où vous venez, il faudra s’employer pour aller chercher les pieds de ses 3 versants. Il faudra en garder sous la pédale car même si les ascensions sont assez courtes, il faudra produire des efforts sur des pentes allant de 6 à 11%.

Vallon de la Gordolasque

Le Vallon de la Gordolasque est situé dans les Alpes-Maritimes à proximité de la frontière italienne. Depuis la Vallée de la Vésubie, il propose une ascension confidentielle à faire en aller-retour qui grimpe jusqu’à 1686 m d’altitude. L’intérêt ? Toucher un bout du monde sauvage et relever un joli défi sur près de 16 km à 7% de moyenne !

La Madone d’Utelle

La Madone d’Utelle est un sanctuaire perché à 1194 m d’altitude sur la Crête de la Madone. Au sommet, une magnifique vue à 360° vous attend pour un panorama qui va de la Mer Méditerranée jusqu’aux sommets du Parc National du Mercantour. Mais auparavant, il faudra la mériter en réalisant une ascension de 15,8 km qui propose près de 900 m de D+ à 6% de moyenne.

Col de Vescavo

Le Col de Vescavo – 478 m – est un col situé à proximité de la frontière franco-italienne. Il permet de faire la liaison entre les Vallées de la Bévéra et de la Roya. Méfiez-vous de son altitude modeste qui cache quelques passages bien soutenus…

Vœux, MàJ et nouveaux profils

J’adresse tout d’abord à tous les lecteurs de ce site, mes meilleurs vœux de bonheur, de santé et de réussite pour cette nouvelle année 2022.

Alpes4ever se porte bien, le travail est incessant tellement l’exploration de nouvelles montées alpestres est passionnante mais je suis récompensé par une belle activité du site en 2021 : 171 659 utilisateurs et 428 133 pages vues !

Commençons par les mises à jour :

  • Col du Cucheron : tous les profils ont été mis à jour avec des données plus affinées
  • Col de Granon : le profil existant a été mis à jour avec des données plus affinées, création d’une petite variante au départ de Chantemerle, ce sera celle empruntée par le Tour de France 2022 lors de la 11e étape
  • Novel : l’un de mes premiers profils, c’était en 2014…, le profil existant a été mis à jour avec des données plus affinées, création d’une variante coté Suisse

Et voici les nouveaux profils :

Bonne lecture à tous !

Alpes Chambéry / Cormet d’Arêches

Depuis plusieurs années, c’est la tradition, c’est l’année « Alpes » pour cette année 2021 impaire et le destination choisie n’est pas très loin de Dijon : ce sera Chambéry en Savoie ! À Challes-les-Eaux (camping Le Savoy) plus exactement.

Pour ces vacances estivales d’une durée de 15 jours à cheval entre juillet et août, je réaliserais 10 sorties. En jonglant avec une météo capricieuse et en privilégiant aussi le temps à passer avec mon épouse, j’ai pu grimper une bonne quantité d’ascensions réparties entre le Massif des Bauges, le Massif de la Chartreuse, le Massif du Jura et même le Massif du Beaufortain !

La récolte fut très bonne : 21 cols différents dont un « 2000 », 565 km et 12 720 m de D+ !


Lundi 2 août 2021 / 50,7 km / D+ 1821 m / 5h34 / Belles éclaircies, nuages sur les sommets, vent frais dans le final

La plus « grosse » sortie de mon séjour ! Seulement 50 km ?! Oui mais avec 1820 m de dénivelé positif dont la majorité s’étale sur les 37 premiers kilomètres ! Le Cormet d’Arêches sera le seul « 2000 » de mon séjour estival à Chambéry. Oui mais vous vous dites qu’il y a un petit hic… situé dans le Massif du Beaufortin, le Cormet d’Arêches n’est vraiment pas à côté de Chambéry !

En effet, cette sortie va être vraiment spéciale car je vais réaliser une approche originale : rallier le point de départ de ma sortie à Moûtiers dans la Vallée de la Tarentaise non pas en voiture mais en… train !

Ce sera pour plusieurs raisons :

  • d’abord l’envie de tenter l’expérience après avoir souvent suivi les aventures (péripéties assez souvent !) de mon ami Idris qui est un adepte convaincu des approches en train,
  • l’occasion un peu unique de grimper ce col pas facile d’accès car situé assez particulièrement d’un point de vue géographique,
  • de réaliser cette sortie matinale sans trop déranger mon épouse. Cette dernière me rejoindra plus tard en début d’après-midi pour joindre l’utile à l’agréable en terminant la journée avec un pique-nique et une belle balade en voiture dans le Beaufortin.

Le Cormet d’Arêches m’attirait beaucoup aussi par son aspect méconnu, par son aspect sauvage avec ses derniers kilomètres en format piste et par la possibilité d’ajouter définitivement à ma collection, les deux seuls « Cormets » des Alpes après avoir déjà grimpé deux fois celui de Roselend.

En grimpant la principale variante Sud depuis Aime-la-Plagne – 20,3 km avec D+ 1474 m à 7,5% de moyenne,  je n’allais pas être déçu !

J’en profiterais aussi pour découvrir l’autre versant du Cormet d’Arêches en descendant vers Beaufort pour y rejoindre mon épouse qui aura fait le déplacement en voiture depuis Challes-les-Eaux.

Lire la suite

Les profils du Cormet d’Arêches ont été mise à jour.

La grande traversée des Alpes à pied : une aventure pleine d’émotion !

Nos dix marcheurs ne se sont jamais rencontrés et à première vue, tout les sépare. Sauf un rêve qu’ils ont en commun: relier à pied le Léman à la Méditerranée (620 km / 30 000 m de dénivelé). Nos marcheurs vont directement entrer dans le vif du sujet au cours de cette première semaine qui les a emmenés jusqu’au pied du Mont Blanc. Une semaine au pas de charge et bien arrosée qui n’a pas tardé à faire craquer les vernis. Les masquent commencent à tomber…

Un documentaire en 4 épisodes diffusé sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes en 2018 que je viens de découvrir sur YouTube et que j’ai adoré. De l’aventure, du défi, des larmes, du bonheur offerts par 10 belles personnes et leur guide le tout dans des paysages somptueux ! Très inspirant…

4 x 50 minutes : un merveilleux cadeau de Noël !

Épisode 2 : https://youtu.be/7hYYjIPlOWw

Épisode 3 : https://youtu.be/baxqP-Logg0

Épisode 4 : https://youtu.be/q093msHTjwE

Page 2 of 42

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén