Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col Luitel

Lac Luitel

Le Lac Luitel (photo de Jean-Marie Joubel)

Le Col Luitel – 1262 m – est un petit monstre tapi tout au Sud de la Chaîne de Belledonne… petit par son altitude qui n’est pas excessive mais terrible par son ascension, surtout celui du versant Sud !

VERSANT SUD

Depuis Séchilienne, située à l’entrée des Gorges de la Romanche, vous attend une monstrueuse ascension de 10 km à 9% de moyenne !!! Si on enlève les replats du début et de la fin de cette montée, le calcul est plus simple : 9 km à 10% !!!

Environ 8 lacets mais certains seront abominablement longs ! Le passage aux environs du hameau du Clos de la Charmette sera le plus dur avec 1,9 km à 11% de moyenne ! Un cauchemar à méditer, un défi à relever !

VERSANT NORD

Le versant Sud vous rebute, c’est compréhensible ;-), vous pouvez vous reporter sur le versant Nord, un peu moins dur. Depuis Uriage les Bains (à côté du parcours de golf), l’ascension est un peu plus longue avec 11,5 km à 8% de moyenne. Bien sûr, cette moyenne révèle plusieurs passages à 8/9%, ce qui ne sera pas du gâteau non plus !

8 lacets aussi (qui emprunte l’une des voies d’accès à la Station de Chamrousse) jusqu’au Lac Luitel, qui sera l’altitude maximale que vous atteindrez : 1868 m. Pour le final, 500 m vous sera nécessaire pour rejoindre le Col Luitel un peu plus bas à 1262 m.

Col Luitel

Chaîne de Belledonne

Col Luitel / Versant SudVERSANT SUD

Distance : 10 km
Départ : Séchilienne (Gorges de la Romanche)
D+ : 898 m
% moyen : 9%
% maxi : 11% sur 1,9 km

 

Col Luitel / Versant NordVERSANT NORD

Distance : 11,5 km
Départ : Uriage les Bains
D+ : 857 m
% moyen : 8%
% maxi : 9,5% sur 900 m

  1. Roman Bernard

    Grimpé aujourd’hui ! Comme la Charmette en Chartreuse, il est petit, discret, mais coriace !

    Bémol : la descente est désagréable car la raideur, les virages en épingles et le goudronnage sommaire obligent à rester sur les freins.

  2. Julien

    il aurait mieux fallu redescendre par l’un des versants de chamrousse au sommet. Une descente très rapide t’y aurait attendu et une quinzaine de kilomètres de plat pour rejoindre Séchilienne derrière.

    • Roman Bernard

      J’avais peu de temps donc je devais faire l’aller-retour depuis Séchilienne.

  3. Lionel

    La variante par la route qui va au Mont Sec vaut le coup. J’ai envie de me faire un meurtre genre Laffrey, Luitel durant mon stage histoire de tester le 34-30. (je suis en 36-30 mais je me tate de remettre le 50-34 mais chiant en descente pour la Cx de Fer sur la Trilo de Maurienne)

  4. Lionel

    Tentative avortée pour moi, j’ai crevé deux fois avant, j’ai quand même tenté, mais par 36° au pied, j’ai grimpé les 3 premiers km et fait demi tour à la deuxième épingle, complètement en surchauffe. Tu avais pas mis, sans quasiment d’ombre par Séchillienne, ce qui une journée comme aujd à son importance, car un col en plein cagnard c’est quasi impasse dans de bonne condition. Seul bon point, pas mal de source sur le bord et en plus bien bonne. J’ai refait mon bidon d’eau dedans, (3 bidon et demi en 110 km par ce four).

  5. Lionel

    Maj finalement je l’ai fais hier en fartlek, par Belmont en coupant avant par le Bouloud, en effet beau petit col bucolique avec le lac en haut et une splendide vue. Nettement plus agréable par la route de Chamrousse à l’ombre de la forêt avec ces températures infernales. Puis refait 2 km de plus dans Chamrousse, l’an pro, il faut que je me le fasse par Séchi en entier, avec une prépa normale ça passera crème, sans ces deux mois de coupure au HT (je vais lui faire un procès pour atteinte au qualité structurelle du bonshomme). Je me ferais Chamrousse par Belmont aussi, car j’aime bien cette bosse, de ce côté avec les nombreuses cascades et torrent ou tu peux ravitaillé, un des points forts du col en été.

    • Content que tu aies pu enfin découvrir le Col Luitel même si c’est dans un mode sportif. J’avais voulu aussi le faire après avoir avoir grimpé le Col de la Morte en 2017 mais il faisait également très chaud ce jour là, je n’ai rien tenté, j’y reviendrais sûrement un jour au aussi grimper à Chamrousse dans la foulée.

  6. Vincent

    Oui, c’est vrai pas connu mais c’est une belle bosse, je l’ai montée déjà deux fois et j’ai déjà envie d’y retourner tellement c’est bon !

    • Bonjour Vincent, oui un col assez confidentiel pourtant à « deux pas » de Grenoble mais comme il est très dur, il doit faire peur à beaucoup de cyclistes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén