Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col du Sabot

Col du Sabot

Les lacets du Col du Sabot (photo alpes4ever)

Le Col du Sabot – 2100 m – est le point culminant des cols isérois et seul 2000. Son proche voisin – le Col de la Croix de Fer et ses 2064 m – est en Savoie. Ascension hors norme, elle vaut par sa difficulté avec 18,3 km depuis Allemond avec un D+ de 1370 m à 7,5% de moyenne et surtout par sa situation isolée avec une route en aller-retour qui lui donne un caractère sauvage.

L’ascension est scindée en 3 parties. La première partie débute à Allemond juste sous le barrage du Lac de Verney avec 1 petit kilomètre à 4%. Puis vous tournerez tranquillement les jambes le long du lac de Verney avec 2,5 km entre 0 et 2,5% maxi.

Vous vous dites à cet instant : « c’est ça le terrifiant Col du Sabot ! ». Mais la seconde partie va vous réserver un bon gros morceau à avaler jusqu’à Vaujany. Peu avant le bout du Lac de Verney, en laissant filer la route qui mène au Col de la Croix de Fer, vous prendrez la voie de droite qui s’incline sévèrement d’un seul coup. Serrez les dents : 4,7 km à près de 9% de moyenne jusqu’à Vaujany.

Vous vous dites encore : « j’ai du faire le plus dur ! ». Malheureux, il reste encore 10 km et encore au moins 1000 de D+, faites le calcul… 10% de moyenne !!! Allez pour la forme, décrivons un peu cette dernière partie. Poursuivez au-delà de Vaujany vers le hameau de la Villette. Peu après, vous empocherez un col agréé par le Club des 100 cols : le Collet (de la Villette) à 1400 m. Puis ce sera une incroyable succession de lacets et quelques bouts droits meurtriers (quelques barrières canadiennes à franchir) jusqu’aux Chalets de Côte Belle (alt.1870 m) et enfin du Col du Sabot à 2100 m. Au bout de la route, un parking et une vue imprenable sur le Lac de Grand Maison, la montée de la Croix de Fer et le Col du Glandon surmonté du Mont Blanc juste en face.

Attention à la descente, la route présente des passages gravillonnés.

Pour ma part, j’ai réalisé cette ascension en août 2013 > Mon récit sur bosses21.com

Col du Sabot

Massif des Grandes Rousses


Afficher Col du Sabot sur une carte plus grande

Col du SabotVERSANT SUD

Distance : 18,3 km
Départ : Allemond (vallée de l’Eau d’Olle)
D+ : 1370 m
% moyen : 7,5%
% maxi : 11,5% sur 1 km

  1. Gilles

    Escaladé avant hier (mardi 16 août 2016) avec déjà 2000 m de dénivelé dans les jambes après avoir gravi le col de sarenne en passant par les balcons de l’oisans. Il ne faut pas tenir compte des 7,5% moyens indiqués précédemment mais retenir les 1300 m de dénivelé pour 14 km soit 9.03% et là je peux vous dire que c’est terrible! Pour moi bien plus difficile que l’alpes d’huez, sarenne, tourmalet, iseran, bonnette, izoard ….. Surement l’un des plus difficiles de France.

  2. charles

    Merci pour ce magnifique récit relatif au col du Sabot et au collet de Vaujany ! Quelles magnifiques photos et quelle précision dans les notions géographiques, un vrai régal… et qui donne des idées!

  3. michalon

    la municipalité de Vaujany a programmé pour 2020 une voie verte qui serait le versant nord du col du Sabot rejoignant le col au barrage de Grand Maison ; affaire à suivre

    • Merci pour l’info. Ce serait un truc génial si ce projet aboutissait. Par contre je ne sais pas si la voie verte serait goudronnée pour pouvoir franchir le col en vélo de route. Il existe actuellement un sentier qui part du Barrage de Grand maison mais il est assez abrupt avec pas moins de 400 m de D+ depuis le haut du barrage !

  4. Roman Bernard

    Seulement 4% les lacets du barrage du Verney ? Je les aurais vus à plus.

    • Roman Bernard

      L’accès routier aux lacets du barrage du Verney étant bloqué en ce moment pour cause de travaux, je suis parti de la centrale EDF, au bout du lac.

      Que ce fut dur… mais que ce fut beau !

      • Ah, du coup tu es passé par le versant Allemond (D43) ? Sinon j’ai aussi adoré le Col du Sabot, oui dur, surtout dans la partie qui n’offre aucun lacet. Quand on arrive là-haut, quelle vue !!! Elle porte même jusqu’à Grenoble ! J’avais lu quelque part qu’il y avait un projet de création d’une route qui descendrait vers le Lac de Grand-Maison mais je ne suis pas sûr que cela se fasse…

        • Roman Bernard

          La déviation de contournement d’Allemond empruntait la D44.

          J’ai garé la voiture au bout du lac, puis ai sorti le vélo pour prendre le début de la route du col du Sabot (D43).

    • Excellente idée de créer cette voie verte sur la face Nord du col du sabot, mais un gros morceau de génie civil en perspective &!.Comme ça pas besoin de prendre le VTT pour faire la boucle lac du Vernay lac du Vernay

  5. Nico

    Monté aujourd’hui (pour la 2ème fois après une 1ère il y a 5/6 ans) : c’est vraiment un col extraordinaire ! Pour moi, le plus dur de l’Oisans. Mais surtout le plus sauvage, on a l’impression d’être sur la route du bout du monde. Et la vue à l’arrivée !
    Attention, la montée peut être une fournaise quand il fait chaud.
    Merci pour ta description qui m’a permis de dévouvrir ce col méconnu. Et merci pour le site en général, je ne fais pas de sortie sans regarder les profils et les decriptions que tu fais.

    • Bonjour Nico, oui un très beau col. La première partie jusqu’à Vaujany est déjà pas mal et fait déjà un bon travail de lessivage ! La partie après Vaujany est extraordinaire et par son côté très ouvert (et effectivement sans un pet d’ombre) permet d’avoir une vue incroyable tout au long de l’ascension. Merci pour le message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén