Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col de la Frétallaz

Le Col de la Frétallaz – 670 m – est un petit col situé au-dessus d’Annecy.

4 versants – tous assez courts – sont disponibles et présentent des difficultés variables du facile au raidard pour l’un des plus petits cols de Haute-Savoie.

Col de la Fretallaz

Massif des Bornes

Col de la Fretallaz / Versant Nord indirectVERSANT SUD
indirect

Distance : 4,9 km
Départ : Argonnay
D+ : 177 m
% moyen : 5%
% maxi : 5% sur 1,2 km et 1,4 km

 

Col de la Fretallaz / Versant Nord directVERSANT SUD
direct

Distance : 4,9 km
Départ : Argonnay
D+ : 177 m
% moyen : 7,5%
% maxi : 9,5% sur 1,8 km

 

Col de la Fretallaz / Versant EstVERSANT EST

Distance : 2,4 km
Départ : D1203
D+ : 160 m
% moyen : 6,5%
% maxi : 8% sur 400 m

 

Col de la Fretallaz / Versant OuestVERSANT OUEST

Distance : 4,7 km
Départ : Pringy
D+ : 140 m
% moyen : 3%
% maxi : 3,5% sur 1,6 km et 300 m

  1. Laurent Gallot

    A nouveau, et à deux pas de chez soi quand on habite sur le bassin annécien,
    la montagne de Saint Martin Bellevue offre une variété de combinaisons avec non pas quatre mais six ascensions possibles, les deux dernières ne passant pas au col de la Frétallaz mais aboutissant à l’église de Saint Martin (altitude 730).
    A celles que tu as répertorié, il faudrait ajouter d’abord la montée directe depuis les Diacquenods par la route de l’église qui offre un 9% de pente moyenne pour 120 mètres de dénivelé: on peut reprendre son souffle à l’église (altitude 730) avec sa vue superbe sur le Parmelan.
    La seconde est nettement plus vacharde: il s’agit de la route de Bulloz qui traverse le golf sur le haut. On part de Mercier (altitude 510) en direction du col de la Frétallaz (D14) et la route de Bulloz est celle qui part à gauche (altitude 570) juste apres la traversée du passage à niveau. La pente est soutenue jusqu’à l’église et mon ami google maps avec sa partenaire IGN m’apprend que l’on a 1,1 km à 13,5% pour un dénivelé de 150m. Les dix derniers mètres sont moins raides, ouf.

    • Voilà 2 raidards pas piqués des vers ! Les locaux doivent apprécier ! Je ne pense pas réaliser les profils pour l’instant mais si tu veux, je peux remonter ta description dans l’article, cela pourrait donner des idées aux cyclos pour rajouter du pourcentage et du dénivelé ! Donnes-moi ton accord éventuel en m’écrivant à contact@alpes4ver.com

  2. Laurent

    fais, je t’en prie!!
    Le 13,5% de moyenne que je donne est le fruit d’une confrontation entre les courbes de niveau de la carte ign et google maps. Google donnant des indications de longueur a 100 metres pres, cela donne a priori une incertitude de 10% sur le resultat et donc on pourrait bien etre a un bon 14% de pente moyenne ce que me suggeraient mes jambes par contre. Ce qui est sur, c’est l’existence de passages entre 16-17% voire 18% (la premiere epingle, l’arrivee dans le golf, la sortie du golf).

    • Laurent

      par curiosite, je viens de reprendre les indications de la carte google en ouvrant dans une autre fenetre celle que tu mets en lien sur ta page. La distance indiquee entre les courbes de niveau 600 et 700 est de 550 metres, soit 18% de pente moyenne sur le troncon median, ce qui, hormis l’incertitude de la mesure, correspond plus a ce que j’avais ressenti!!

  3. Did74

    Ce matin j’ai fait les 4 montées proposées et la variante par Les Diacquenods en direct.
    Je pense que les pourcentages annoncés sont trop faible pour la montée Indirecte par Argonay. Il y a deux bons passages à 7-8% je pense.
    Mais merci pour votre site, il est parfait.

    • Merci pour ton com et sympa ta sortie en mode « Félé de la Fretallaz » 😉 ! Mon profil est basé sur les données IGN et ils ne sont parfois pas assez nombreux sur une ascension pour pouvoir détecter les patates à 7-8%. Mais tout est relatif : cette montée du versant Sud indirect est assez courte – 4,9 km, la moyenne est quand même de 5% sur 3,8 km en montée positive donc les infos donnent une idée globale de l’ascension. Les 2 passages à 5% font environ 1,3 km, on peut avoir 200-300 m à 7-8% et le reste est à 4%, l’effort n’est donc pas constant. Mais en tant que local, tu as sûrement une meilleure appréciation, dis-moi si les passages à 7-8% sont longs, je tenterais d’affiner mon profil.

  4. AlexJ

    Travaillant du côté d’Annecy, j’ai profité de mes courtes pauses déjeuner cette semaine pour aller faire un tour vers le col de Frétallaz, que je connaissais vaguement pour l’avoir emprunté une seule fois auparavant en voiture.

    Lundi, ascension via le versant sud «direct» où les pourcentages cités ici (9,5%) se vérifient lorsque l’on prend la petite route du Gros Chêne, peu utilisée par les véhicules à moteur. A noter qu’elle ne peut être empruntée que dans le sens de la montée. Sens interdit en descente, un autre panneau annonçant également «Interdiction de pratiquer le skateboard en dehors des jours des jours autorisés par arrêté municipal».

    Mardi découverte du versant sud «indirect», (emprunté la veille dans le sens de la descente) qui présente quelques passages plus élevés que les 5%, comme le signale Did74. Un fois au col, descente en direction des Diacquenods avant d’emprunter la route de l’Eglise, mentionnée par Laurent, une montée «droit dans l’pentu» présentant cependant quelques replats. Une fois que l’on traverse le D114, en direction de l’église, un sacré pourcentage se présente sous les roues et il ne faut pas trop forcer sur le guidon au risque de décoller la roue avant (je le sais bien c’est ce que j’ai fais…).

    Et enfin jeudi, versant sud «indirect» en partie, avant de couper à mi-chemin de la route de la Vouettaz pour rejoindre la montée du versant Est via la route des Molliats. Malheureusement un sens interdit barre cette dernière et j’ai dû redescendre sur la D1203, à la circulation dense. Puis direction le col de Fretallaz via Mercier avant de bifurquer sur la route des Bulloz proposée par Laurent. Une route que j’ai failli rater juste après le passage à niveau, contemplant un milan royal qui survolait le secteur (un rapace qui niche de nouveau depuis quelques années dans le département, cousin du milan noir beaucoup plus commun). Laurent ne s’est pas trompé, la pente est sacrément soutenue et mieux ne vaut pas avoir les jambes trop émoussées quand on emprunte cette route, surtout dans son final.

    Bien que les distances des différentes ascensions soient modestes et l’altitude guère élevée, ce col de Frétallaz et ses multiples variantes sont bien sympathiques quand on a peu de temps devant soi.

  5. AlexJ

    Salut Joris. Second commentaire de ma part sur ton site dont tu peux être très fier. Un sacré travail que tu fais là, félicitations.
    Après avoir pris l’habitude d’aller me dégourdir les jambes dans le secteur pendant mes pauses de midi, je peux apporter quelques précisions sur le «Versant sud indirect» de ce col de Frétallaz (noté col de la Freitallaz sur tes graphiques), notamment sur les 500 premiers mètres qui sont un peu plus pentus que les indications du graphique.
    Ainsi, avec http://www.calculitineraires.fr, en partant au niveau de la voie ferrée, route de Champ Moisi pour rejoindre la route des Menthonnex, l’altitude passe de 514 à 553 mètres pour les 500 premiers mètres de déplacement soit vraisemblablement une pente de 7,8 %.
    Mieux à partir du rond-point, route des Convers, 120 mètres après le point de départ, altitude 519m soit une différence d’altitude de 34 mètres au point kilométrique 0,5km (altitude 553m) : ainsi pour 380 mètres parcourus cela fait une pente de 8,9%.
    Si cela se sent dans le sens de la montée, cela se vérifie aussi dans la descente où il ne faut pas lâcher les freins d’autant qu’un carrefour en virage se situe à ce niveau. Un panneau indique avant celui-ci une pente de… 16%. Ce qui me paraît beaucoup mais peut-être que la pente passe bien la barre des + de 10% sur quelques mètres.
    Voilà pour les quelques précisions constatées sur le terrain.
    Bonne continuation à toi avec tes deux sites très réussis qui apportent des informations bienvenues pour les amoureux des cols.
    PS : tu écris parfois Argonnay et d’autres fois Argonay. Il y a bien un seul N.

    • Bonjour Alexandre et un grand merci pour tes précieux commentaires sur le Col de la Frétallaz. Je vais reprendre tout cela à partir de l’automne prochain et je reviendrais vers toi pour te proposer de voir si la mise à jour sera correcte. Je te souhaite un bon été sur le vélo 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén