Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Route du Môle

Le Môle (alt. 1863 m) est l’un des sommets qui garde l’entrée de la Vallée de l’Arve côté Genevois. Au départ de Marignier, la D406, qui a plus l’allure d’une route forestière, tente de s’y hisser mais échoue à 1327 m d’altitude sur un parking… mais elle vous offre tout de même la possibilité de faire une ascension « verticale » en aller-retour de 9,9 km à 8,5% de moyenne ! Attention et prudence, la descente est même plus difficile…

Massif du Chablais

Route du Môle / Versant EstVERSANT EST

Distance : 9,9 km
Départ : Marignier (Vallée du Giffre)
D+ : 854 m
% moyen : 8,5%
% maxi : 11,5% sur 1655 m

  1. Arvi

    Bonjour au Web master,

    Encore plus de félicitations pour l’ensemble du site :
    C’est de plus en plus boooô
    C’est toujours riches d’infos
    C’est du super bon boulot !!!
    Chapeau bas ! Pédales Hautes !

    Il est si difficile d’atteindre les sommets .. mais pour ce qui est d’y demeurer, c’est normalement presque impossible. Sauf pour notre Web master.

    Nous on l’aime bien ce petit sommet. ou plus exactement pour l’Homo pédalus sur via romaine, ce réservoir situé sur son parking le plus élevé …

    On l’adore même, et ce pour des raisons multiples et variées.

    D’abord parce que le look Volcan érigé par un Dieu de la mythologie Grecque est bien tentant pour un Homo Pédalus ou autres.

    Puis, parce qu’il se situe en bordure toute proche des vies humaines, aux confluents des voies de communication, le premier vrai sommet dont on croise la silhouette lointaine quand on débarque de l’ouest, un ensemble de points qui lui donnent toute majesté malgré ses maigres dimensions intrinsèques.

    Ensuite parce que son nom véhicule de nombreux fantasmes et plaisanteries ..
    – Alors, on se la fait cette montée, pas plus dure qu’une motte de Taupe (Mole en Anglais). C’est de doute beauté, comme un grain de beauté (Re Mole en Anglais)… ben oui, on est tombé sur un lourd mais lettré … Pffff
    – Et bien Arvi, tu as encore la pédale bien « mole » dans le « plat » après le raidillon à 13 pour 100 … Re Pffff
    – Tu vois ici, ton regard embrasse l’ensemble de l’Arc Alpin, tu te retrouves ainsi au cœur de la « mole » (Meule) … Re re Pfffffffff

    Allez stoppons là, les plaisanteries douteuses purement alpines ..

    On l’aime tout simplement car c’est âpre, violent, dur, technique, méchant !

    Je me rappelle en avoir rigolé tout seul, la toute première fois, accroché encore à mes pédales par je ne sais quel miracle, alors que je me bagarrais contre moi même et un fichu virage à droite de dingue … dont j’estimais la pente à 13 ou 14 % … Mais qu’est ce que tu fous ici ???

    Et bien par la suite, on oublie, on idéalise le truc, on rêve même que l’on y aurait été bon, mais à peine le temps de se mentir un peu et l’on y retourne gaillard prés à en découdre et à y souffrir.

    Chouette le Môle, ultra chouette même !!!
    La descente est dangereuse, ultra dangereuse même ….

    Arvi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén