Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col de Solaison

Décor champêtre au Col de Solaison (photo Alpes4ever).

Le Col de Solaison – 1502 m – est un col méconnu car il faut le faire en aller-retour. Mais attention, gros client quel que soit le versant que vous emprunterez. Classé dans le top 5 des Défis en Savoie Mont Blanc !

VERSANT NORD DIRECT

Si vous empruntez le versant direct en partant de Thuet, ce sera 12,5 km d’ascension à 8,5% et si on enlève le replat final (800 m), c’est 11,7 km à 9% de moyenne !!!

VERSANT NORD INDIRECT

Vous pouvez choisir une variante à ce versant en passant par Mont-Saxonnex qui adoucira la moyenne à 7% (en excluant le replat final).

VERSANT EST

Il existe un autre versant en partant de Scionzier qui est aussi le point de départ d’un col mythique, celui de la Colombière. Les 3 premiers kilomètres jusqu’à Blanzy vous permettront de vous échauffer tranquillement. C’est lorsque vous quitterez la route du Col de la Colombière pour prendre à droite en direction de Mont-Saxonnex que les difficultés vont s’accentuer nettement avec 4,4 km à 8,5%. Profitez de quelques points de vues sympas sur la Vallée de l’Arve.

Entre Mont-Saxonnex et Brizon, un bon replat salvateur – 4,1 km – vous permettra de vous refaire une santé.

PROFITEZ-EN BIEN car à Brizon, vous attaquerez le final et il sera terrible ! Jusqu’à Solaison, 6,2 kilomètres se répartissent sur 509 m de D+ à… 8% de moyenne ! Mais ces chiffres, déjà terribles sur le papier cachent un autre aspect : la pente sera très irrégulière alternant quelques passages – assez courts – à 6% et d’autres – assez longs – à plus de 10% !

D’ailleurs, la couleur est annoncée dès que l’on s’élève au-dessus de Brizon : une belle rampe vous mord les mollets d’entrée, suit un petit replat puis un raidard à plus de 10% vous douche chaudement. Hop un nouveau replat et hop ça repart direct dans la pente ! Et ainsi de suite… mais vous pourrez quand même un peu vous consoler avec de beaux points de vue sur les sommets du Massif du Faucigny.

Les passages intermédiaires ne vous lâchent pas la grappe car ils sont souvent situés autour des 7,5% de moyenne. Cependant la route est dans un bon état, j’ai lu sur la toile qu’elle avait été refaite à l’occasion du passage du Criterium du Dauphiné en 2017.

Peu avant Solaison, une ultime rampe de 685 m à 10,5% est à deux doigts de vous faire flancher mais au détour d’un petit virage, vous apercevez enfin la fin de votre ascension. Allez encore un petit effort avec 400 m à 6%, un petit lacet et 300 m à 5% pour vous rendre au centre de Solaison. C’est ici que se termine la montée du Plateau de Solaison à 1500 m d’altitude.

Pour atteindre le Col de Solaison, il faut poursuivre sur une petite route asphaltée et après une longue courbe sur la gauche, vous voilà au Col de Solaison à 1502 m d’altitude en plein milieu du plateau. Le décor est superbe ! D’un côté, la Pointe d’Andey, d’un autre la belle paroi des Rochers de Leschaux et au loin les sommets immaculés du Massif du Faucigny. Le Club des Cents Cols orthographie bizarrement ce col avec un « z » – Solaizon – mais toutes les appellations locales ainsi que le panneau au sommet l’écrivent bien avec un « s ».

J’ai effectué son ascension en 2019 à partir de Scionzier, vous pouvez consulter le récit détaillé accompagné de plusieurs photos sur le site bosses21.com.

Col-de-Solaison_panneau

Massif des Bornes

Col de Solaison / Versant Nord direct

VERSANT NORD DIRECT

Distance : 12,5 km
Départ : Thuet (Vallée de l’Arve)
D+ : 1050 m
% moyen : 8,5%
% maxi : 10,5% sur 1695 m, 800 m et 685 m

 

Col de Solaison / Versant Nord indirectVERSANT NORD INDIRECT
via Mont-Saxonnex

Distance : 16,4 km
Départ : Thuet (Vallée de l’Arve)
D+ : 1057 m
% moyen : 7%
% maxi : 10,5% sur 800 m et 685 m

 

Col de Solaison / Versant Est

VERSANT EST

Distance : 18,6 km
Départ : Scionzier (Vallée de l’Arve)
D+ : 1047 m
% moyen : 6,5%
% maxi : 10,5% sur 800 m et 685 m

  1. Lortet

    Superbe montée à recommander à tous les cyclogrimpeurs prêts à sortir des sentiers battus !
    A noter que des bornes kilométriques ont été récemment posées, qui indiquent les pourcentages des pentes.

  2. Gi3di

    Mon tout premier col, grimpé il y a tout juste un mois en partant de Bonneville. Un peu raide pour un début, mais ça m’a facilité la tâche pour les suivants !

    • Hello ! Hé bien, le Col de Solaison pour un premier col ! Bravo, c’est sûr que les suivants ont dû mieux passer ! Quoi que ses plus proches voisins comme le Col de la Colombière ou le Col des Glières ne sont pas tendres non plus !

  3. gmax

    col difficile au depart qui se radoucit au fur et a mesure

  4. Gazdonf

    Montée réalisée au départ de Cluses voici à peine 15 jours avant d’enchaîner avec le Col de la Colombière.
    Cette montée offre de belles vues sur la Vallée de L’Arve avec au loin le Môle, Col de La Ramaz, Joux Plane….
    Pas ou peu de circulation à partir du Mont Sax…
    Et oui çà grimpe mais çà se fait bien.

  5. Riton74

    Petite précision : je viens de gravir ce col ce matin et il était indiqué sur le poteau matérialisant le col géographique « 1510m »; chouette, 8m de gagné !!
    Un grand merci à Joris pour ce superbe site, très clair et exhaustif, qui me permet en temps que débutant d’ appréhender au mieux mes ascensions.

    Petit suggestion : À quand un jura ou ain4ever tout proche de ma chère Haute-Savoie?
    Longue vie à Alpes4ever!

    • Bonjour, merci pour le message très sympa ! Bizarre ce poteau matérialisant le col géographique à 1510 m !!! Une secousse locale a permis de gagné 8 m ?! Effectivement lorsque j’ai fait l’ascension en 2019, j’étais bien au col géographique indiqué par le Club des Cents Cols et il y avait le petit panneau officiel avec 1510 m. Mais quand on regarde la carte IGN, il est près d’un point d’altitude 1507 m. Finalement j’ai retenu l’altitude proposée – 1502 m – par le CCC car si j’avais retenu celle de 1510 m, je n’aurais eu qu’un replat sur les 400 derniers mètres au lieu d’une légère descente. Cependant, j’ai un léger doute que tu pourrais peut-être m’aider à éclaircir puisque tu l’as grimpé plus récemment : y-a-t’il une légère descente (les 400 derniers mètres) quand on se dirige vers le col ?
      Sinon jura ou ain4ever… peut-être dans une seconde vie 😉 !
      Bien à toi.

  6. Riton74

    Bonjour Joris,
    Après être retourné sur le « terrain », j’ ai bien pu constater une légère descente sur les 400 derniers mètres. Le débat est clos : 1502m.
    A bientôt sur nos routes savoyardes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén