Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Catégorie : alpes4ever Page 1 of 42

Plateau d’Andey

Le Plateau d’Andey – 1096 m – est caché sur les hauteurs de la Vallée de l’Arve au pied de la Pointe d’Andey. Son ascension est méconnue pour plusieurs raisons : d’abord par celle du Col de Solaison, qui a un peu plus de renommée, puis par une voirie à l’aspect un peu douteux, la Route du Plateau d’Andey desservant quelques minuscules hameaux, et enfin par des passages… dantesques qui pourraient rebuter plus d’un cycliste !

Mont Vial

En France, les monts ont la particularité de n’être pas facilement accessibles… il y a le Ventoux, le Chat, le Colombis, l’Aigoual, mon Mont Afrique local (lol), etc… et le Mont Vial, un bel épouvantail situé dans les Alpes-Maritimes à 1549 m d’altitude. Pour vous donner une rapide idée, l’une de ses principales variantes propose un joli programme : près de 25 km de montée pour 1436 m de D+ à 6% de moyenne… les 6,6 derniers kilomètres sont à…  9% de moyenne !!!

Vous franchirez aussi à cette occasion, selon les 4 variantes que je vous propose, plusieurs cols : le Colle Belle (423 m), le Col de Rostan (610 m), le Collet des Sausses (626 m) et le Col Saint-Michel (935 m).

Col des Champs – MàJ

Les données étaient un peu anciennes et c’était l’occasion de me replonger dans quelques souvenirs sur une trilogie Cayolle > Champs > Allos réalisée en 2010. Ce grand et magnifique Col des Champs qui est l’un des « 2000 » les plus méconnus des Alpes françaises méritait bien une petite mise à jour de ces 3 profils.

Colle Saint-Michel

La Colle Saint-Michel a la particularité d’être une ancienne commune française jusqu’en 1964 et qui est désormais rattachée à Thorame-Haute. Située à 1431 m d’altitude, elle est devenue un centre de ski nordique mais sa situation assez isolée lui a offert l’occasion d’avoir gardé son authenticité. Son ascension, que ce soit par les versants Nord ou Sud est relativement facile.

Gréolières les Neiges

Gréolières les Neiges est une station des Alpes-Maritimes située à 1402 m d’altitude. Depuis Pont sur Loup, c’est une longue ascension de 31,2 km où le pourcentage moyen relativement facile – 4,5% – dissimule certaines difficultés et le fait qu’il faudra tout de même gravir près de 1250 m de D+.

Col de l’Arma

Le Col de l’Arma – 223 m – est un col situé à proximité de la frontière franco-italienne. Il permet de faire la liaison entre les Vallées de la Bévéra et de la Roya. Son ascension ne présente aucune difficulté. 

Col de la Madone

Le Col de la Madone – 1162 m – propose une ascension confidentielle qui vous mènera à un bout du monde, plus précisément à Thiéry, petit village perché sur un éperon rocheux au-dessus d’un cirque de collines boisées.

Col du Buis

Le Col du Buis – 1196 m – est un col muletier qui a été asphalté au début des années 2000 et autant vous dire que les services techniques du département ne se sont pas embêtés à adoucir la pente surtout sur son versant Nord…

Col de Bleine

Le Col de Bleine – 1439 m – est un col assez isolé au sein des Alpes-Maritimes et peu importe d’où vous venez, il faudra s’employer pour aller chercher les pieds de ses 3 versants. Il faudra en garder sous la pédale car même si les ascensions sont assez courtes, il faudra produire des efforts sur des pentes allant de 6 à 11%.

Vallon de la Gordolasque

Le Vallon de la Gordolasque est situé dans les Alpes-Maritimes à proximité de la frontière italienne. Depuis la Vallée de la Vésubie, il propose une ascension confidentielle à faire en aller-retour qui grimpe jusqu’à 1686 m d’altitude. L’intérêt ? Toucher un bout du monde sauvage et relever un joli défi sur près de 16 km à 7% de moyenne !

Page 1 of 42

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén