Sanctuaire de la Madone d’Utelle (photo Patrick Rouzet).

La Madone d’Utelle est un sanctuaire perché à 1194 m d’altitude sur la Crête de la Madone. Au sommet, une magnifique vue à 360° vous attend pour un panorama qui va de la Mer Méditerranée jusqu’aux sommets du Parc National du Mercantour. Mais auparavant, il faudra la mériter en réalisant une ascension de 15,8 km qui propose près de 900 m de D+ à 6% de moyenne.

VERSANT EST

Depuis St-Jean la Rivière situé dans la Vallée de la Vésubie, c’est le versant traditionnel. Long de 15,8 km, il propose près de 900 m de D+ à 6% de moyenne. La pente ne vous lâchera pas d’une semelle mais elle aura l’avantage d’être très régulière. L’ascension se déroule en 2 temps :

  1. Durant 9,4 km, la route (M32) va tournicoter sur une belle douzaine d’épingles jusqu’à Utelle sur une pente comprise entre 6 et 7% au milieu des oliviers tout en bénéficiant de beaux points de vue sur la Vallée de la Vésubie.
  2. Après Utelle, vous prendrez la petite route (M132) qui mène au Sanctuaire de la Madone d’Utelle. Durant 6,4 km, c’est une nouvelle série de 7 lacets qui vous attend avec une déclivité tournant entre 5,5 et 6,5% de moyenne. À noter que dans la 5ème épingle, vous franchirez le Col de la Madone à 1050 m d’altitude. Au sommet, le Sanctuaire de la Madone d’Utelle marquera la fin des difficultés. Poursuivez encore sur environ 650 m jusqu’à la belle table d’orientation pour apprécier le panorama.

VERSANT OUEST-NORD

Une variante beaucoup moins connue : au départ de Vallée de la Tinée (M2205), beaucoup plus longue avec 25,4 km et bien plus difficile avec près de 1280 m de D+. La montée est divisée en 3 parties :

  1. Longue de 6,9 km, il faudra emprunter la M32 en direction de La Tour-sur-Tinée. Une bonne vingtaine de lacets vont vous guider vers ce village perché sur une crête à 620 m d’altitude. La pente tournera souvent à 6% durant 5,7 km jusqu’à la Chapelle St-Sébastien. Vous pourrez souffler sur les 1100 mètres suivants jusqu’à La Tour sur une déclivité qui passera de 4,5 à 1%. C’est aussi la première partie du Col d’Andrion comptant comme l’un des plus difficiles des Alpes du Sud.
  2. Longue de 12,1 km, il faudra suivre la M32 et elle sera très irrégulière. D’abord une première descente très forte vous guidera au fond du Vallon de Gramassour puis une remontée de 1,9 km à 9% vous cuira les mollets… Vous basculerez ensuite dans une nouvelle descente. Puis là aussi, sans transition, vous grimperez sur une rampe de 1 km à 8%… et enfin, toujours en poursuivant votre ascension, les affaires se calmeront un peu avec 4,9 km à 6% de moyenne sur une belle route en balcon, jusqu’à l’intersection avec la M132 (attention, à la fin de ce passage, 2 tunnels non éclairés mais droits permettant de voir nettement la sortie).
  3.  Longue de 6,4 km, c’est la partie finale décrite plus haut.

Massif du Mercantour-Argentera

La Madone d'Utelle / Versant EstVERSANT EST

Distance : 15,8 km
Départ : St-Jean la Rivière (Vallée de la Vésubie)
D+ : 909 m
% moyen : 6%
% maxi : 7% sur 1,5 km

 

La Madone d'Utelle / Versant Ouest-NordVERSANT OUEST-NORD

Distance : 25,4 km
Départ : M2205 (Vallée de la Tinée)
D+ : 1276 m
% moyen : 6%
% maxi : 9% sur 1885 m