Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Pas du Mortier (tunnel)

Le Pas du Mortier – 1391 m – est une des destinations « oubliées » à la manière du Col de la Charmette. En effet, ce col situé le plus au Nord du Massif du Vercors a vu une partie de sa route disparaître dans un éboulement en 1992 (versant Saint-Quentin-sur-Isère et à environ un kilomètre et demi du tunnel) et rendant donc son franchissement quasi impossible. Mais de multiples évènements ont eu lieu depuis…

Pour les aventuriers, il y avait la possibilité de contourner cet effondrement mais à pied et en portant le vélo, le tout de manière assez acrobatique, voir le témoignage ici. Cependant, une nouvelle difficulté s’est ajoutée depuis 2015 quand au franchissement du tunnel avec la pose d’une grille (voir ici) ! Voir le témoignage de Baptiste ici. Mais… un trou aurait été percé dans cette grille, il serait assez gros pour y passer un vélo démonté de ses roues. Mais mais mais… il n’y aurait plus de grille depuis l’été 2017, voir le reportage sur le blog de Greg et grâce au témoignage récent de Camille (4 novembre 2017) et vu sur le blog du cyclo randonneur varcois, une piste d’environ 200 m a remplacé la route coupée et la grille a été enlevée, c’est pas génial tout ça ?!

Son ascension depuis Saint-Quentin-sur-Isère (19,5 km) ou Veurey-Voroize (20 km) est sportive : près de 1200 m de dénivelé positif à 6% de moyenne. Pour chacune de ces variantes, vous aurez à gravir une première partie assez difficile avec des passages à plus de 9%, voir 10% avant Lespinasse (variante Veurey-Voroize). La seconde partie démarre communément à Montaud où la pente se fera plus régulière mais moins insistante avec une moyenne comprise entre 5 et 7%. Après le passage du Col de Montaud – 1065 m – le paysage va se découvrir et vous offrir un chouette divertissement avec un passage le long d’une imposante barrière rocheuse. La route coupée a été restaurée en une piste d’environ 200 m rendant l’accès complet jusqu’au Pas du Mortier et son tunnel.

Voici le commentaire de Camille en date du 4 novembre 2017 : Salut et merci pour les profils, je l’ai fait cet été depuis St-Quentin. Une longue montée, sans voitures après le Coing. La route est bien abîmée par endroit mais le bitume est généralement bon et, première surprise, cette année les forestiers ont complètement nettoyer la route. Et arrivé où la route à été emportée, 2ème surprise, ils ont refait une belle route en gravier d’environ 200 m qui n’a plus rien à voir avec le chemin exposé au vide d’avant, plus besoin de porter le vélo. Ensuite plus que du bon bitume jusqu’au tunnel (qui n’a plus de grille).

Voici le commentaire de Papidesalpes en date du 1er août 2018 : La route continue d’être barrée par cinq gros blocs de pierre au niveau de l’ancien éboulis mais on peut continuer en vélo. Ce n’est pas une zone de gravier mais désormais 2 zones d’environ 200 m de long qu’il faut passer mais ces zones roulent bien parfois mieux que la route fort dégradée dans sa partie entre les Coings et l’éboulis.

Info au 17 août 2020 (merci à Kestandy) : le tunnel du Mortier est interdit à tout franchissement.

L’ascension située au Sud et démarrant d’Autrans (attention, il faut compter des ascensions supplémentaires depuis Grenoble, la Vallée de l’Isère ou au sein du Massif du Vercors) vous permettra de vous rendre directement au Pas du Mortier – 1391 m – et l’entrée du tunnel. Elle n’est pas très longue – 8,6 km – pas trop difficile si ce n’est un petit effort à fournir dans le final avec près de 2,6 km sur une pente comprise entre 6,5 et 8% de moyenne.

Pour le franchissement du tunnel, prévoir éclairage et une longueur de 500 m.

À noter que le véritable Pas du Mortier se situe à 1543 m mais n’est accessible par un rude sentier pédestre. Mais certains ont déjà tenté l’aventure en VTT.

Massif du Vercors

Pas du Mortier (tunnel) / Versant NordVERSANT NORD

Distance : 19,5 km
Départ : Saint-Quentin-sur-Isère
D+ : 1201 m
% moyen : 6%
% maxi : 9% sur 1605 m

Pas du Mortier (tunnel) / Versant EstVERSANT EST

Distance : 20 km
Départ : Veurey-Voroize
D+ : 1195 m
% moyen : 6%
% maxi : 10,5% sur 935 m

Pas du Mortier (tunnel) / Versant SudVERSANT SUD

Distance : 8,6 km
Départ : Autrans
D+ : 349 m
% moyen : 4%
% maxi : 8% sur 1195 m

  1. Lionel

    Un de mes cols préférés par là, un petit air de col de l’époque des Lapize et autre Faber, par contre la route après Montaud était en piteux état au point que souvent c’était d’avantage une prépa technique pour la saison cross qu’une belle bosse. Dommage qu’aucune initiative ne soit pris pour la métropole pour le mettre en valeur auprès des cycliste, il y aurait de quoi faire un beau projet pour les étudiants des écoles d’ingé et d’archi.

    • Oui Lionel, et il y en a beaucoup de routes qui sont malheureusement abandonnées faute de budget pour les entretenir et ça coûte encore plus cher quand il faut les remettre en état ! J’en ai d’ailleurs découvert une belle dimanche dernier, il s’agit du Col du Colliard – D39 depuis les Neyrolles – dans le Haut Bugey. Une route spectaculaire avec de bons lacets mais d’ici quelques années, on pourra seulement passer avec un VTT !

      • Lionel

        Nous aussi dimanche, j’ai passé la route de Gator vers Thiers, la route est tellement mauvaise que même les bas côtés ne permettent plus de passer, dommage car la bosse est dure et permet d’accéder à la route qui grimpe ensuite au Col de la Plantade par Saint Victor de Montvelanaix. Et encore l’an dernier j’avais trouvé peu de route granuleuse en Isère, nous c’est un sport national et c’est ce qui explique en partie que le Tour ne soit pas passer par la face dure du Béal, la route est pourrie par endroit.

      • Salut Joris. Ton commentaire à propos du col du Colliard est très pertinent… et d’une tristesses infinie. C’est vrai que la nature reprend ses droits en quelques années seulement. Le Colliard je l’ai fait il y a peut être 4-5 ans, et puis je l’ai ensuite refait 2 fois en mai cette année (2020). La différence de l’état de la chaussée est deja saisissante. Et en effet d’ici 5 ou 10 ans elle ne sera plus praticable en vélo de route. Et puis le danger ira en augmentant aussi. Quel dommage.

        • Hello Baptiste, oui et on peut parler de la Charmette… cela me rappelle aussi une ancienne route que j’avais essayée d’emprunter en 2013, c’est celle du Col du Solude côté Villard-Reymond. J’en parle sur cette page. J’ai pu faire à peine 1,5 km pour abandonner ensuite car la nature avait totalement repris ses droits. Pourtant, la piste est encore visible sur les cartes IGN mais elle ne signale pas son état !

  2. philippe

    Concernant le Mortier, j’ai eu l’occasion de monter par ce cote la, avant que la falaise ne tombe. Le département a renoncé a rouvrir la route chaque printemps… mais c’est vraiment dommage. Ca serait un accès cycliste idéal pour éviter les 2 accès saturés actuels
    Un autre trace serait possible, en passant par la route d’Ezy, mais les riverains de Noyarey ne seraient surement pas contents !

  3. Pierre

    Je suis passé au Mortier samedi 3 octobre. Une grille obstrue à nouveau l’entrée du tunnel, avec l’impossibilité de passer, même un vélo.
    J’ignore si c’est définitif… Quelqu’un en saurait-il plus ?

  4. Aur.

    Le tunnel était ouvert le 18/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén