Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col de la Charmette

Col de la Charmette

Col de la Charmette (photo de Gemini1980)

Le Col de la Charmette – 1261 m – est un col caché au sein du Massif de la Chartreuse. Le versant Sud – et ses trois variantes – est l’ascension officielle de ce col mais on peut aussi le grimper depuis son versant Nord. Ce dernier est interdit à la circulation mais… Malgré son altitude modeste, il ne se laisse pas facilement grimper, il vous faudra affronter de nombreux passages à plus de 10% !

VERSANT SUD

Il peut être grimpé par 3 variantes depuis Grenoble : 2 au départ de St-Égrève et 1 de St-Martin-le-Vinoux.

Variante 1 et 2 au départ de St-Égrève : vous avez le choix entre monter à gauche (13,1 km) ou à droite (14,6 km) de la rivière du Tenaison. D’un côté comme pour l’autre, jusqu’à Pomarey, la déclivité oscillera entre 2 et… 10% et les passages seront longs sur ces derniers ! Peu avant Pomarey, les routes se rejoignent pour la partie finale : près de 5 kilomètres et demie à près de 9% de moyenne. La partie de manivelle sera ardue d’autant que la route n’offre que 2 petits lacets pour se relancer.

Variante 3 au départ de St-Martin-le-Vinoux : une longue ascension de plus de 20 km en 3 temps. D’abord vous grimperez le difficile Col de Clémencières (5,5 km à 7,5%). Ensuite vous basculerez vers Quaix-en-Chartreuse. Après une descente de 3 km jusqu’au Pont de Quaix, vous amorcerez à nouveau une ascension positive – 6,4 km à 5% – vers Quaix-en-Chartreuse puis Pomarey. Dernier temps, la partie finale comme pour les deux premières variantes : près de 5 kilomètres et demie à près de 9% de moyenne.

Vous atteindrez le Col de la Charmette à 1 261 mètres d’altitude, qui est en fait un point de départ de randonnée vers la Grande Sure ou Charmant Som.

VERSANT NORD

Le point de départ se trouve à St-Laurent-du-Pont. La montée est courte mais sévère avec près de 11 km à 8% de moyenne. Le profil est terrifiant car il comporte de nombreux passages à plus de 11% de moyenne ! Cette route forestière est en partie fermée à la circulation… chouette, une route pour moi tout seul vous vous dites… sauf qu’à partir de la Chartreuse de la Curière (au 5ème kilomètre), elle est fermée à TOUTE circulation, VÉLOS compris ! L’ONF peut vous coller une amende de 135 euros si besoin !

Cette route est abandonnée depuis le début des années 90. Du fait de cet abandon, elle est désormais en grande partie dégradée, le goudron est éclaté sur certains passages et des petits éboulements de pierres jonchent la route. Tous ces éléments  seront un obstacle pour le vélo de route (quelques passages à pied), un VTT sera plus approprié. Vous aurez aussi à traverser plusieurs tunnels (4) dont le long et lugubre Tunnel des Agneaux ! Route hors du temps dans un décor sauvage et somptueux, une aventure à faire une fois dans sa vie… mais la tentation est grande… voici le détail de cette ascension :

  1. Départ de St-Laurent-du-Pont, vous emprunterez les premiers hectomètres des Gorges du Guiers Mort (750 m à 0,5%). Prendre à droite la route menant à la Chartreuse de Curière. L’accès est libre et n’est pas interdit à la circulation jusqu’à la Chartreuse.
  2. Jusqu’à la Chartreuse de Curière, vous grimperez une route étroite au revêtement déjà dégradé avec une déclivité terrible : plus de 10% de moyenne sur près de 4 km ! Vous franchirez au passage le premier tunnel de cette ascension, celui du Sourd, qui est assez court et ne nécessite donc pas d’éclairage.
  3. Vous atteindrez le Monastère de Currière (alt. 832 m) où vit une communauté de moines. Un lieu étonnant dans ce coin oublié de la Chartreuse. Vous vous dirigerez ensuite jusqu’à un parking – 300 m à 7% – qui marque l’entrée sur la partie interdite à la circulation…
  4. Vous vous retrouverez rapidement à l’entrée du Tunnel des Agneaux, le plus long des 4 tunnels de cette ascension avec 400 m. Creusé dans la roche, glacial, humide et défoncé, son passage se fera en grande partie à pied avec un semblant de trouille au ventre dans cet endroit lugubre (éclairage obligatoire – vous pourrez tout de même apercevoir la lumière de l’autre bout du tunnel). La pente se fera de plus en plus forte au point que vous vous retrouvez sur un passage à 11,5% au sortir du tunnel !
  5. Profitez d’une éclaircie – environ 200 m – pour apprécier le paysage incroyable et sauvage du coin avec une étroite route qui surplombe un ravin… Vient ensuite le troisième tunnel, celui de la Galère qui fait une cinquantaine de mètre.
  6. La pente restera soutenue – 700 m à 7,5% – puis faiblira à l’approche du Tunnel de Tenaison (4ème et dernier tunnel, court aussi et qui présente un bel ouvrage d’art à son entrée) avec 400 m à 2,5%. A la sortie du tunnel, le replat se poursuit – 1,1 km à 3% – et le Ruisseau du Tenaison deviendra le fil conducteur qui vous mènera jusqu’au col. L’état de la route redeviendra à nouveau plus présentable.
  7. Après un coup de cul de 700 m à 8%, vous atteindrez la barrière de fin (ou début si vous êtes dans l’autre sens) d’interdiction de circulation, soit 3,7 km. A partir de là, vous n’êtes plus hors-la-loi !
  8. Au milieu de la forêt, dégustez le dernier replat – 700 m à 3,5% – car le final sera terrible avec 1,5 km à près de 11% de moyenne pour atteindre le Col de la Charmette à 1261 m d’altitude.
Col de la Charmette

Massif de la Chartreuse

Col de la Charmette / Versant NordVERSANT NORD

Distance : 10,8 km
Départ : St-Laurent-du-Pont
D+ : 846 m
% moyen : 8%
% maxi : 13% sur 700 m

 

Col de la Charmette / Versant Sud via ProveysieuxVERSANT SUD
via Proveysieux

Distance : 13,1 km
Départ : St-Égrève
D+ : 1044 m
% moyen : 8%
% maxi : 10,5% sur 1,1 km et 600 m

 

Col de la Charmette / Versant Sud via le-Bas-de-QuaixVERSANT SUD
via le Bas-de-Quaix

Distance : 14,6 km
Départ : St-Égrève
D+ : 1044 m
% moyen : 7%
% maxi : 10,5% sur 600 m

 

Col de la Charmette / Versant Sud via le Col de ClémencièresVERSANT SUD
via le Col de Clémencières

Distance : 20,4 km
Départ : St-Martin-le-Vinoux
D+ : 1223 m
% moyen : 7,5%
% maxi : 10,5% sur 600 m

  1. Je suis toujours aussi tenté par ce col par le versant nord… en plus j’habite à 1/2h en vélo. Mais j’avoue que je n’ai jamais osé franchir l’interdit, même si 135€ c’est beaucoup mais pas non plus démesuré. Peut être en le faisant à 6h du mat…?

    • Salut Vincent !
      Je suis pas mal ton blog, tes photos sont superbes. Ouais, ce col magnifique est trop tentant, à 6h du mat ou en toute fin de soirée, de toute façon il faut fonctionner par rapport aux horaires qu’un fonctionnaire doit faire, c’est-à-dire grosso-modo 10-15h, j’ai rien contre eux même si la France me fait un peu suer en ce moment ! C’est vrai que se sentir un peu hors-la-loi doit être enivrant : bref tu vois le tableau, là au milieu de la montagne sauvage avec ton petit vélo qui effleure à peine la chaussée, t’es un vrai danger pour la société !!! Carpe diem !

      • On en parle avec Baptiste depuis quelques mois (années) déjà. Je l’attends, je pense qu’on va programmer ça en Aout cette année. Sinon, ben comme je l’ai dit… j’habite à 25min d’entre deux guier en vélo et je passe ma vie en Chartreuse (moins cette année il est vrai), donc y’a plus qu’à.

        Je te retourne le compliment à propos du blog.

        • C’est quand même étonnant que tu n’es pas encore grimper ce col alors que tu as sillonné la Chartreuse de long en large ! 🙂
          Pour ma part, j’ai prévu une traversée Chambéry > Granier > Cucheron > Porte > Charmant Som > Grenoble au mois d’août pour ma première ascension en Chartreuse… la Charmette sera pour une autre fois !

      • Charrière

        Bonjour en tant qu’agent ONF, je suis au regret de vous annoncer que nous n’avons pas d’horaires… par contre je serais extrêmement surpris que vous preniez un topic car je n’en verrai pas la raison.
        Faire gaffe par contre en période d’exploitations mais celles ci doivent être indiquées. Dans ce cas demi tour obligatoire pour pas risquer d’y rester.
        Profitez sans craintes en plus a l’ONF nombreux sont les cyclistes

  2. La Touk

    Je serai curieuse de connaître l’état de la route pour la descendre en ski cet hiver !
    Merci, bon vélo (la saison se termine surement…)
    A.

    • Ha ha ha, quelle drôle d’idée de descendre en ski un col en hiver ! Il risque d’y avoir un inconvénient, la neige risque de boucher les entrées et sorties des tunnels et même si c’était possible, il faudrait déchausser car pas de neige à l’intérieur ! En tout cas, tout comme à vélo, ce serait une sacrée aventure à tenter…
      Sinon, la saison n’est pas terminée, pour moi elle va jusqu’au 31 décembre. J’habite en Côte-d’Or vers Dijon et s’il ne neige pas, on peut rouler toute l’année, en hiver, ça caille mais je mets 3 couches et c’est parti !

  3. Mann Jean-Luc

    Je l’ai fait avec 18 kg de bagages et c’est vrai que j’ai passé un moment assez particulier……..

    @+

    manala

    • Pfiouuu, quel courage et quelle endurance ! J’espère que tu as bien profité de l’ascension. C’était quelle versant ? La descente du versant Nord est très éprouvante ! C’est même plus compliqué dans ce sens !

      • MANN Jean-Luc

        Je met l’adresse
        https://connect.garmin.com/activity/826832274

        je n’arrive pas à mettre le lien mais avec l’adresse tu as la trace………..je l’ai cochée en public normalement tu dois pouvoir la visualiser………..

        @+

      • MANN Jean-Luc

        Je viens de voir que j’ai zappé la trace à partir de Yenne et comme Il faisait pratiquement nuit dans la descente il me semble que je suis descendu par Pomarey le haut et le bas, Savoyardière, le Gua, Proveysieux et St Egrève…………

        voili voilou……..

  4. DavidG

    J’ai un ami, policier à Grenoble, qui a été choppé par l’ONF. Mon ami a dû faire demi-tour, mais il a eu juste un avertissement. Il a essayé l’argument « police », mais la garde de l’ONF a demandé des justifications officiels.

    Pour le ski, l’itinéraire est utilisé sur le côté S et N en hiver par les skieurs de rando pour accéder à des sommets comme le Grand Sure. Les tunnels sont souvent en glace et qui peut avoir besoin de crampons.

    • Dommage pour ton ami ! Sinon, les skieurs risquent aussi une amende même s’ils sont à pied ? Pfff, ce n’est même pas une réserve naturelle ou autre, le lieu doit être magique et ça saoule cette interdiction !

  5. Roman

    Merci pour le tuyau, testé ce matin depuis Saint-Égrève/Proveyzieux, beaucoup plus dur que je n’aurais pensé par rapport à l’altitude !

    Par moments ça m’a rappelé le col du Coq.

    • Roman, les cols à « faible altitude » dans la catégorie des « 1000 » mètres sont souvent plus durs que certains « 2000 » !

  6. gras

    Bonjour
    Fait hier par le versant nord beaucoup plus propre qu’il y a 5 ans où je l avais fait en tandem avec ma championne . Ce coup ci pas bcp de cailloux 300m de vraiment mauvais entre le monastère remis à neuf et la barrière après ca roule avec mes aksium chaussées de 28.
    L’interdiction franchement je comprends pas :
    interdit de rouler sur la route et autoriser de marcher 10 m à coté dans la foret!!!! qui peut m’expliquer?
    xavier

    • Bonjour Xavier, quelle chance d’avoir fait la Charmette par ce versant à la saveur si spéciale ! Oui, l’interdiction pour les vélos est une hérésie ! Pourquoi des piétons et aussi les gardes forestiers qui roulent sûrement avec des gros 4×4, voir des camions !

      • Thib

        Certainement pour ne pas avoir à assumer la responsabilité en cas d’accident sur cette route visiblement non entretenue.
        Tout comme au tunnel du mortier non ?

        • Hello Thib, je ne sais pas quelles sont les responsabilités sur cette route… sachant que les grumiers (des camions pesant des tonnes !), les randonneurs et les skieurs peuvent l’emprunter ! Pour le tunnel du Mortier, la route est accessible en totalité pour les vélos (voir mon article).

          • Thib

            e, effet.
            Merci pour la réponse en tout cas et peut-être à bientôt sur ces routes perdues 🙂

  7. thomas

    Descendu hier par Currière , après être monté depuis Corenc/col de Vence/Quaix, dans une jolie ambiance (points de vue souvent exceptionnels, personne évidemment et grand beau temps).
    On est sans arrêt sur les freins et le passage du tunnel des Agneaux est à faire à pieds : je me suis engagé sur le vélo en laissant la frontale dans les sacoches et j’ai très vite dû mettre pied à terre et passer au ralenti (beaucoup de trous et sol très inégal qui doit vite geler en période hivernale).
    J’avais déjà emprunté cette route, toujours dans le sens descente, en voiture il y a une bonne vingtaine d’années lorsqu’elle était encore ouverte.
    Entre le monastère et Saint Laurent du Pont, la route est meilleure mais toujours étroite et raide, attention donc à ne pas se faire surprendre par la maigre circulation (essentiellement des soeurs en cornette !).

  8. La route du versant nord de ce col a été apparemment empruntée par le Critérium du Dauphiné Libéré 1989 lors de la 5ème étape Crest – Grenoble remportée par Thierry Claveyrolat (à confirmer).

    Photo des coureurs dans la partie non asphaltée disponible sur Twitter.

    • Dire que cette route était accessible il y a déjà 30 ans ! Quel est le lien pour voir les photos sur Twitter ?

    • Lionel

      Oui exact, j’ai refait l’étape pour PCM 2011. terrible 250 km entre Vercors et Chartreuse. La route sud était fermée, jeudi dernier. Dommage un peu comme pour mon Puy de Dôme, plutôt que de faire bosser les jeunes étud archi de Grenoble sur un aménagement du col pour les cyclistes et de réglementé, les mecs de l’ONF se le garde pour leur petites cuites en secret. Sinon la piste de la None passe après la Chartreuse.

  9. DEoZnn

    En 1989, j’y étais et je l’ai refait après lorsque le tunnel était fermé et dans un piteux état.

    Chambéry, Col de Coux, Col de la Charmette, Quaix, Sarcenas, Col de Porte, Col du Cucheron, Col du Granier retour Chambéry

    Un des plus beau circuit de Chartreuse

    • Quelle chance ! Mais combien de temps le tunnel a t’il été fermé ? Parce qu’aujourd’hui, il est quand même ouvert…

  10. Deoznn

    Je dis fermé mais c’est plutôt la route qui était fermé par une barrière
    Franchir sans éclairage à déconseiller
    À la sortie de celui-ci des dalles inclinées pas très rassurantes qui à mon avis sont la cause de la fermeture de cette route
    Par contre je ne me souviens pas avoir traversé d’autres tunnels

  11. castobert

    hier ( un samedi) sans etre un grand sportif donc apres etre monté en auto a la chapelle de Curiere, j ai enfourché mon VTC et banco!
    que ces 4 km sont longs…j ai mis le pied a terre a 3 reprises pour souffler et marcher.
    heureusement il y a un passage sans pente pour reprendre espoir
    mais pas dans le tunnel des agneaux ( fier!)
    j ai croisé un tracteur d exploitation forestière.
    mais aussi 2 autos et 1 moto! oui malgré une barriere d interdiction mais si facile a contourner
    j etais donc loin de me douter que c etait interdit aux velos.

    dans tous les cas c est une tres belle randonnée, on est au bout du monde entre le charmant som et la grande sure. une cascade, une riviere, des animaux sauvages…
    et une vue sur le guiers mort ( dont on entend remonter le bruit fracassant) à couper le souffle – lol
    la prochaine fois j essaie via Quaix en Chartreuse, pour une rando à pied au depart du col

    MERCI POUR CE SITE C EST UN PLAISIR DE PARTAGER LES RETOURS DES UNS ET DES AUTRES

    • Bonjour Castobert, content que vous ayez pu profiter d’une bonne petite randonnée hors du temps ! Une route oubliée qui mériterait d’être complètement accessible aux cyclistes !

  12. Georges Simon

    Je suis montée col de la charmette depuis saint Martin de vinoux, une fois arrivé en haut avait de la neige ,le paysage trop beaux sa fait depuis 1990 je suis pas montée à cause du tunnel

    • Oui Georges, assurément un des cols les plus méconnus du Massif de la Chartreuse malheureusement à cause de la « fermeture » de son versant Nord… bravo pour cette ascension en avril par une des variantes les plus difficiles.

  13. Chartier

    Je viens de le faire par le versant sud via Proveysieux depuis Saint-Égreve / Pont de Vence. C’est long mais pas interminable, j’ai mis 1h37 pour arriver en haut. J’ai été encouragé par deux biches qui n’ont même pas vue ma présence, que du bonheur de faire du vélo dans des endroits tels que ceux-là.

    • Bravo Thomas pour cette très difficile ascension. Rappelons le pourcentage moyen : 8% sur 13 km, soit l’équivalent de l’Alpe d’Huez !

  14. Louis

    Montée par le sud/Proveysieux et descente par le nord/Currière ce vendredi.
    Toute la descente se fait sur les freins car la pente est telle qu’on prend rapidement de la vitesse et on a vite peur de taper une pierre au sol…
    Après le monastère route en très bon état mais vraiment pas large pour croiser les voitures.
    Retour à Saint Egrève par D520A/col de la Placette qui est à certains moments de la journée une autoroute.

    À refaire en gravel/vtt dans l’autre sens car la vue est magnifique avec la route balcon donnant sur le Guiers Mort et la descente avec vue sur le Vercors est bien plus intéressante. (Route presque vertigineuse par endroits, pas croyable qu’à une époque des voitures se croisaient dessus).
    Par contre prévoir le développement pour les portions à 11% et plus dans ce sens. ..

    • Bonjour Louis, oui le Col de la Charmette est aussi une sacrée ascension par son versant Sud. Bravo pour avoir continué ta sortie par l’autre versant !

  15. Sylvain

    Fait ce jour par Saint Laurent après le col du Coq en apéro. Ascension vraiment éprouvante au début et surtout sur la fin.
    Il y a un passage fait par des voiture et des traces car la barrière est courte et le fossé tassé et j’ai même croisé un motard pas rassuré qui descendait avec son gros cube. Il a du se marrer dans le tunnel car c’est bien défoncé.
    J’ai pas vu ou voulu voir l’interdiction. Un panneau interdit au véhicules à moteur sauf ayant droit rien sur les vélo il me semble….
    Lien vers l’activité :

    https://strava.app.link/1irK4ArXKkb

    • Très beau parcours Sylvain. Oui tu as raison, il faut « ne pas voir » le fameux panneau 😉 ! Sinon, si les motards commencent à vouloir passer tous par le Col de la Charmette, ils risquent de trop attirer l’attention et ce sera moins facile pour les cyclos 🙁

  16. Julien

    La fameuse photo du dauphiné libéré en 89 sur ce lien: https://pbs.twimg.com/media/FHilb5EXwAQvgTs?format=jpg&name=large

    • Merci Julien,
      Très belle photo, on peut voir que la route était déjà dans un mauvais état en 1989 déjà !
      Je te souhaite une belle année vélo comme tu sais si bien faire 😉

  17. Simon

    Je suis monté col de la charmette côté Saint Egreve monté super dur j’ai mis 34 pour monté dommage peux plus traverser tunnel était super sympa à époque

  18. Pierre

    Privilège de l’age ?
    J’ai emprunté plusieurs fois ce col, versant nord et sud, dans les années 1980 ; le critérium du Dauphiné y était passé, j’avais vu B. Hinault attaquer les Colombiens au dessus du col des Agneaux ; c’était un vrai morceau de bravoure, un de ces cols vraiment durs dans lesquels il n’y a pas de répis ; on commençait de voir des triples plateaux sur les vélos des cyclos, et c’était bien utile ; il est à noter que le rallye de Chartreuse ( cyclotourisme) au départ de Voreppe passait par cette route.
    Pour un autre des récents articles que je lis sur ce blog, j’ai connu aussi la route du tunnel du Mortier avant les effondrements.
    Merci pour ce travail que vous faites, cela m’a permi de me remettre à grimper des cols que je ne pensais plus faire grace à mon VAE Moustache.

  19. jp

    Bonjour à tous
    col de la charmette effectué ce jour côté st laurent du pont idéal en gravel aucune précision sur l’interdiction cycliste si ce n’est ce panneaux rond rouge interdit à tout véhicule sauf ayant droit que l’on trouve souvent sur des entrées de pistes avec régulièrement un balisage vtt collé sur le poteau va comprendre
    j’ai quand même croisé une voiture col interdit avec des barrières trop courtes et non verrouillées c’est malin
    pourquoi l’interdire aux cyclos et pas aux skis de randos ou randonneurs ?
    seule restriction compréhensible et claire pas de lumière dans le tunnel pour ne pas déranger nos petites chauves souris çà se fait bien sans lampe en fixant son regard sur le sol et en enlevant les lunettes de soleil bien sûr.
    sinon col super agréable calme et surtout sans voiture (enfin presque)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén