alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Le BRA fête sa 50ème édition en 2019 !

Les Cyclotouristes Grenoblois (CTG) préparent activement la 50ème édition du Brevet de Randonneur des Alpes qui se déroulera sur 2 jours (BAC) ou 1 jour (BRA). Départ de Bourg d’Oisans le week-end des 20 et 21 juillet 2019.

5  parcours proposés : 80 – 180 – 188 – 201 – 215 km (selon votre appétit ), avec les cols de la Croix de fer, du Glandon (la petite montée finale du versant Sud), les Lacets de Montvernier (le marche-pied du Col du Chaussy), le Télégraphe, le Galibier
et pour finir le col de Sarenne dans la version Super BRA et Super BAC  … ou les Balcons de l’Armentier / Auris (inclus dans les profils du Col de Sarenne), dans la version BRA+ et BAC+

Bref, une orgie de dénivelé – 4270 m pour le BRA, 5368 m pour le Super BRA + – pour cyclo aguerri et des paysages fabuleux à (re)découvrir, avec une organisation aux petits oignons réalisée par les Cyclotouristes Grenoblois.

Précédent

le Bettex

Suivant

MàJ Mont Salève / Col des Pitons

  1. BERNARD Roman

    J’y serai !

    • C’est génial pour toi ! J’en rêve mais ce ne sera pas hélas à mon programme 🙁 ! Pour le parcours classique, c’est presqu’une Marmotte (mais en beaucoup moins chère et sûrement plus sympa), un truc de dingue quand même !

      • Roman Bernard

        J’y étais, donc !

        La Croix-de-Fer, de nuit et au frais (départ 4h du mat’), est logiquement passée beaucoup mieux que quand je l’avais faite l’an dernier.

        C’était ma première au Télégraphe, et je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi coriace ! C’est une ascension sans répit ni repos.

        Mais le plus dur a été le Galibier. Je l’avais fait l’an dernier côté Lautaret, mais depuis Valloire, c’est tellement plus difficile…

        Et puis, si j’avais déjà fait la Croix-de-Fer/Glandon et le Galibier, je n’avais encore jamais fait les deux le même jour !

        • Bravo Roman pour ce BRA, un sacré challenge, encore bien plus dur que l’EDT qui a eu lieu le même jour. Tu as eu aussi les lacets de Montvernier en seconde montée il me semble ? Le Télégraphe est quand même très régulier mais je l’avais monté tranquillement en prévision du Galibier… en tout cas félicitations ! En plus, avec le cocktail chaleur, ça du être dur dur !

          • Roman Bernard

            Oui, Il y avait aussi les lacets de Montvernier, mais c’était encore au début, donc j’étais frais et il faisait frais !

            C’est une montée raide mais facilitée par les courts lacets qui permettent de se relancer, une sorte de mini-Alpe d’Huez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén