alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Mont Revard

Mont Revard

Le Mont Revard vu depuis Aix-les-Bains (photo de Christian Amet)

Le Mont Revard domine le Lac du Bourget. Son point culminant GEOGRAPHIQUE se trouve à la Tour de l’Angle Est à 1562 m mais le point culminant de son ascension se trouve au sommet de la station du Revard à 1538 m. Un belvédaire permet de profiter d’un incroyable panorama 360° sur les massifs alpins et le Lac du Bourget.

Modeste par son altitude – 1538 m – l’ascension du Revard n’en est pas moins difficile. En effet, sur les 6 variantes que j’ai reconstituées, 5 proposent un dénivelé positif supérieur à 1000 m et une longueur toujours supérieure à 20 km, bref de quoi passer un bon petit moment sur ses pentes.

3 grands versants : Ouest au départ de Aix-les-Bains (2 variantes), Sud au départ de St-Alban-Leysse (2 variantes) ou au départ de Thoiry, Est au départ de Lescheraines. Les ascensions sont très irrégulières avec des pentes flirtant quand même souvent autour des 7%.

VERSANT OUEST

Vous partirez d’Aix-les-Bains au bord du Lac du Bourget. Son altitude assez basse – 256 m – explique le dénivelé important – plus de 1200 m – qu’il faudra gravir. 2 variantes avec :

  • Une montée commune au départ d’Aix-les-Bains jusqu’à Mouxy avec un petit peu plus de 3 km à 5,5% et déjà quelques passages à 6/7%.
  • A Mouxy, à gauche la variante par Trévignin, à droite la variante par Pugny-Chatenod.
  • Variante Trévignin, c’est la montée traditionnelle. Après Mouxy, profitez du seul véritable replat de cette ascension avec 1,4 km à 3% maxi. A l’entrée de Chatenod, c’est le retour aux affaires avec une pente qui se redresse à près de 7% de moyenne sur un peu plus de 2 km jusqu’à Trévignin. Ensuite, la pente se fait plus douce jusqu’à Nandrion avec 1,7 km à 3/5%. Passons à la variante Pugny-Chatenod qui se retrouvera aussi à Nandrion.
  • Variante Pugny-Chatenod, moins conventionnelle, elle vous permettra d’affronter les pentes les plus fortes de la montée Ouest. En prenant la direction des Mentens, vous n’aurez pas le droit à un replat mais à un terrible passage de 2 km à plus de 10% dont 500 m à 12% ! Ouf, après cette épreuve de force, vous pourrez reprendre vos esprits en repassant sur une pente plus douce de 1,2 km à 4,5% puis vous basculerez dans une descente vers Pugny-Chatenod. Terminez votre récupération en profitant d’un replat de 1,6 km à 1% pour entamer la remontée vers Nandrion (700 m à 5%).
  • A Nandrion, les variantes se rejoignent pour la partie finale de l’ascension du versant Ouest. Il reste encore près de 13 km jusqu’au Revard. A la sortie de Nandrion, il faudra remettre le bleu de chauffe avec 900 m à plus de 9%. Ensuite vous allez rentrer dans la forêt mais la pente sera toujours soutenue avec 9,3 km à près de 7% de moyenne avec une portion de 700 m à 8,5% et une autre de 500 m à 9%. En récompense, vous validerez au passage le Col de la Cluzaz à 1184 m.
  • A l’approche de la station du Revard, la pente se fera plus clémente avec 800 m à 3,5%. Jetez vos dernières forces dans la dernière rampe de 1,5 km à 6% jusqu’au belvédère situé au-dessus de la station du Revard situé à 1538 m d’altitude.

VERSANT SUD

Vous partirez de St-Alban-Leysse, tout près de Chambéry ou de Thoiry. Moins difficile que le versant Ouest, attention, c’est toujours plus de 1000 de D+ et plus de 20 km d’ascension.

2 variantes en partant de St-Alban-Leysse :

  • Une montée commune au départ de St-Alban-Leysse jusqu’à St-Jean d’Arvey avec 4,2 km à 6,5% et un passage de 400 m à 8,5%.
  • L’échauffement s’est bien déroulé ? Il le faudra bien car il faudra enchaîner les 4,7 kilomètres suivants sur une pente qui ne descend pas sous les 6%. En vue du village de la Combe, vous pourrez choisir de passer par les Favres ou Plainpalais.
  • Variante les Favres (D206A), 6,9 km jusqu’à la Féclaz sur une pente assez régulière tournant autour des 6,5% qu’une bonne rampe de 1,2 km à 9,5% et 2 coups de culs de 200 et 400 m à 11% viendront rompre avant et après les Favres.
  • Variante Plainpalais (D912 puis D913), 7,7 km jusqu’à la Féclaz à 5,5% de moyenne. Attention, un coup de cul de 500 m à 9% juste avant Plainpalais puis peu après, un passage de 400 m à 8%.
  • Ces 2 variantes se rejoignent à la Féclaz. Les 4,6 km restants jusqu’au pied de la station du Revard seront assez faciles avec 2 replats de 900 et 1,3 km à 1,5% maxi, de quoi recharger les accus pour la montée finale de 1,5 km à 6% vers le belvédère de la station du Revard à 1538 m d’altitude.

1 variante en partant de Thoiry. Ce sera l’ascension que vous effectuerez si vous avez décidé de réaliser l’Etape du Tour le 7 juillet 2013 – Annecy > Annecy-Semnoz.

  • Après avoir gravi de le Col des Prés, vous déboulerez à Thoiry. A Thoiry, poursuivez votre descente jusqu’au pont enjambant la Leysse. Préparez votre braquet car la rupture de pente sera brusque avec une remontée de 800 m à 9%.
  • Après 2 lacets, vous pourrez souffler en glissant tranquillement vers St-Jean d’Arvey : 600 m à 3,5% puis une descente de 1,5 km à 2,5%.
  • A partir de St-Jean d’Arvey, ce sera la montée décrite plus haut avec la variante Plainpalais qui sera la plus probable car la route suit un cheminement plus naturel jusqu’à la Féclaz.
  • Bonus pour ceux qui en aurait déjà plein les pattes, vous n’aurez pas à grimper les 1,5 km à 6% jusqu’au belvédère de la station du Revard qui possède une seule voie d’accès (même si on peut faire une petite boucle dans la station, je doute que la route sera divisée en deux), dans ce cas, les 1463 m (non indiqué sur une carte IGN) comme indiqué dans le profil de l’Etape du Tour seront franchi peu avant le pied de la station du Revard qui se trouve à 1448 m.

VERSANT EST

Au départ de Lescheraines, ce sera aussi une longue ascension de 21,7 km mais avec cette fois-ci un dénivelé inférieur à 1000 m avec 933 m plus précisément. C’est aussi le versant le plus facile (comptez tout de même sur un long passage de 1,4 km à 7%) avec en prime le passage du Col de Plainpalais à 1173 m. A partir de Plainpalais, vous rejoindrez la montée finale du versant Sud décrite plus haut.

A noter : pour les chasseurs de cols, dans la petite boucle de la station du Revard, vous pourrez accrocher quasi gratuitement les Golets de la Pierre (1508 m) et du Taisson (1487 m).

Mont Revard

Massif des Bauges

Mont Revard / Versant Ouest via TrévigninVERSANT OUEST
via Trévignin

Distance : 21,2 km
Départ : Aix-les-Bains
D+ : 1282 m
% moyen : 6%
% maxi : 9,5% sur 300 m et 500 m

 

Mont Revard / Versant Ouest via Pugny-ChatenodVERSANT OUEST
via Pugny-Chatenod

Distance : 22,6 km
Départ : Aix-les-Bains
D+ : 1321 m
% moyen : 6%
% maxi : 12% sur 500 m

 

Mont Revard / Versant Sud via les FavresVERSANT SUD
via les Favres

Distance : 21,9 km
Départ : St-Alban-Leysse
D+ : 1228 m
% moyen : 5,5%
% maxi : 11% sur 200 m et 400 m

 

Mont Revard / Versant Sud via Plainpalais variante 1VERSANT SUD
via Plainpalais
variante 1

Distance : 22,7 km
Départ : St-Alban-Leysse
D+ : 1228 m
% moyen : 5,5%
% maxi : 9% sur 500 m


Mont Revard / Versant Sud via Plainpalais variante 2VERSANT SUD

via Plainpalais
variante 2

Distance : 22,7 km
Départ : Thoiry
D+ : 1047 m
% moyen : 5,5%
% maxi : 9% sur 800 m et 500 m


Mont Revard / Versant EstVERSANT EST

Distance : 21,7 km
Départ : Lescheraines
D+ : 933 m
% moyen : 5%
% maxi : 8,5% sur 300 m

  1. jc

    un grand bravo pour tout ce travail fabuleux pour détailler le Mont Revard, ça nous sera très utile pour l’EDT !
    JC

    • Salut JC, j’ai pensé à toi en le réalisant, j’étais sûr que ça te plairait ! En bonus, le Col des Prés prochainement ! A bientôt.

  2. J’ai fait la montée par Thoiry dans la tentative de faire le parcours de l’EDT. Les 800m à 9% juste au début, après Thoiry et avant Saint Jean d’Arvey m’ont semblé plus longs. Peut être que je me trompe mais c’était entre 1 et 2 km je crois bien.
    La longueur est usante et on ne peut pas dire que nous avions les jambes mais nous sommes quand même monté au belvédère parce que dans le brouillard, on n’a pas très bien vu que la route partait à droite pour redescendre^^ Et on a effectivement tourné en rond là haut car ton article je l’avais lu il y a déjà plusieurs jours et j’avais oublié ce détail^^
    La vue là haut est superbe sur le lac du Bourget, un régal!! Maintenant je n’ai plus qu’une envie, c’est d’aller le voir de l’autre côté depuis le sommet du Mont du Chat!! 🙂
    En tout cas bravo pour la précision des profils!! A chaque fois que je grimpe des cols que tu as décris ici et que tu me fais découvrir, je suis impressionné par la précision!!

  3. Roland74

    Bonjour,

    j’apprécie beaucoup votre site. J’ai fait ce matin en venant du col des prés la variante par les Fabres. Il y a une erreur sur le topo : en effet il y a à peine 2km au total pour arriver aux Fabres (en fait pancarte « le Fabre ») depuis la bifurcation D912/D206A) ce qui approximativement donne 10% sur les 1,4 premiers km! Par contre je confirme qu’après le pont sur la Leysse il y a bien 800m à 9%. Bien cordialement.

    • Hello, merci pour tes remarques pertinentes et d’apprécier alpes4ever. Après vérification, mes données étaient justes mais il manquait une coordonnée IGN à l’intersection de la D912/D206A. Je l’ai ajoutée et cela donne un meilleur aperçu de la bonne rampe qui monte aux Favres 😉 ! J’ai mis à jour le profil.

  4. alexandrehardouin

    Bonjour, je l’ai fait la semaine passée via Lescheraines, long et usant mais pas très difficile. La partie pentue se concentre avant le Col de Plainpalais autour de la localité de Noyer. Par contre si vous vous lancez dans ce col sachez qu’il est en plein soleil du pied au sommet (et même du haut du Col de Leschaux si vous venez d’Annecy). Pour la vue prenez direction Revard après la Féclaz c’est superbe et à 360 degrés (lac du Bourget, Mont Blanc….)

  5. Gabriel

    Quelle vue au sommet ! D’un côté le Mont-Blanc et de l’autre le lac du Bourget avec les premiers sommets du Jura ! Vrai superbe !

    J’ai fait l’aller via le versant Est en passant par le col de Leschaux puis Lescheraines.
    Je rejoins Alexandre sur le fait que l’ascension se fait principalement à découvert sur un bon revêtement et une montée régulière. Mais heureusement la montée est ponctuée de plats et de légères descentes avec des passages en sous-bois, au frais !

    Pour le retour, je suis passé par le version Ouest puis j’ai bifurqué sur une petite route à droite après le col de la Cluzaz afin de rejoindre Annecy via Gruffy.
    Le revêtement du versant Ouest est en très mauvaise état mais se fait principalement à l’ombre.

    En tout cas, une super sortie avec une belle récompense au somment !
    Une fois de plus, bravo pour les profils, toujours aussi précis !

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén