alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Cormet de Roselend

Le Lac de Roselend

Le Lac de Roselend et ses eaux turquoises

Le Cormet de Roselend – 1968 m – se trouve sur la Route des Grandes Alpes. C’est aussi un des plus beaux cols alpins (cormet voudrait dire col en patois beaufortin), notamment au passage du Lac de Roselend (versant Ouest), qui par beau temps, est splendide avec ses eaux turquoises.

2 versants relient les vallées du Beaufortin et de la Tarentaise. Ce presque « 2000 » est un col à ne pas prendre à la légère. Les ascensions sont longues avec près de 20 kms et le D+ entre 1184 m et 1380 m est considérable.

Le versant OUEST part de Beaufort et son ascension se fait en 3 temps :

  1. Vous remonterez le défilé d’Entreroches puis longerez le torrent du Doron (passage d’un paravalanche) avec un sérieux passage de 1,3 km à 8,5%. Au KM 4,8, on aborde une série de lacets qui permettront de relancer un peu sur une pente qui tourne souvent entre 7 et 8%.
  2. Au KM 12,3, vous atteindrez le Col de Méraillet – alt. 1605 m – le plus dur est fait, d’autant qu’une légère descente fait le tour du Lac de Roselend. Jolie vue sur la chapelle – engloutie lors de la mise en eau du barrage le 6 mai 1960, elle fut reconstruite deux ans plus tard à proximité de la route qui surplombe le lac.
  3. La route se cabre à nouveau sur une nouvelle série de lacets qui permettent d’apprécier la vue sur les eaux turquoises du Lac de Roselend et d’aperçevoir le barrage tout au fond. La pente n’est pas très forte – 6,5% – et un nouveau spectacle s’offre à vos yeux avec une succession de rochers gigantesques posés au milieu de pâturages. Il faudra remettre un léger coup de collier avec 1,6 km à 8% jusqu’au Refuge du Plan de la Lai. La fin de l’ascension n’est que pur plaisir avec un pourcentage qui tourne entre 5 et 6,5% d’autant qu’un vent favorable (au contraire du versant opposé, voir plus bas) vous déposera allègrement au Cormet de Roselend à 1968 m.

Le versant SUD-EST part de Bourg-st-Maurice et son ascension se fait en 4 temps :

Cormet de Roselend

Arrivée au Cormet en venant de Bourg-St-Maurice

  1. L’ascension débute gentiment (4 à 5%), ce qui permet de s’échauffer en douceur et de s’élever quand même assez rapidement vers le Châtelard et d’avoir une bel aperçu sur Bourg-st-Maurice et le bassin de Séez. On a droit aussi à une impressionnante vue de la face ouest de l’aiguille du Clapet.Puis la route bifurque au nord pour s’engager dans une vallée très encaissée qui longe le Versoyen. La route est quasiment plate durant 1 km et ce sera un des rares sursis avant le sommet.A la hauteur de Bonneval les Bains (1068 m), la pente se dresse brusquement à 8% et les choses sérieuses commencent.
  2. Après 2 km, on attaque une jolie série de 5 lacets sur une pente assez régulière de 6,5% avec une élévation de 150 m. A chaque lacet, on peut apercevoir la route qui se trouve en contrebas. Cela rappelle les premiers lacets de l’Alpe d’Huez.A la sortie de la série de lacet, la pente reste assez soutenue à 6/8% et pique même à 10,5% sur 600 m puis on arrive dans une petite descente salvatrice à Crêt Bettex (1470 m) qui marque l’entrée dans la vallée des Chapieux.
  3.  Le paysage est sublime et on a cette sensation étrange et agréable de se sentir tout petit au milieu de la montagne.Un long faux-plat permet de reprendre des forces. Avant d’entreprendre la seconde et dernière partie de cette ascension juste après l’accès qui mène au hameau des Chapieux, on peut jetter un regard admiratif sur la beauté des lieux et notamment sur l’Aiguille des Glaciers (3816 m) et son glacier d’une blancheur immaculée.
  4. Il reste 6,5 km, la pente n’est pas folle, les lacets agréables et la route est assez large, ce qui permet de cohabiter correctement avec les voitures plus calmes que les motards lâchant furieusement leurs chevaux.A 3 km de l’arrivée, la route ne présente plus de lacets, est droite comme un i et… un bon vent peut se présenter FACE à vous ! Argh, que c’est dur ! Il faut serrer les dents puis un long virage à droite vous emmène au sommet du Cormet de Roselend à 1968 m.Le cadre est sublime, des alpages bordent le Cormet et la vue dégagée permet d’admirer la Dent d’Arpire (2467 m) au sud et la Crête des Gites au nord.

Il est possible d’ajouter une variante à l’ascension du versant Sud-Est. En effet, peu après le Châtelard, vous pouvez emprunter à gauche une route qui grimpe vers les Echines-dessous. La grimpette – 3,8 km – sera costaude avec une pente moyenne de 7% et même rude avec un passage de 400 m à 9,5%. Mine de rien, vous aurez ajouté près de 200 m de D+ avec ce petit détour. Puis descente abrupte vers Bonneval les Bains (1068 m) où vous retrouverez la route traditionnelle du Cormet de Roselend décrite plus haut.

Cormet de Roselend

Massifs du Beaufortin / Mont-Blanc

Col de Méraillet

Massifs du Beaufortin / Mont-Blanc

Cormet de Roselend / Versant OuestVERSANT OUEST

Distance : 20,3 km
Départ : Beaufort (vallée du Beaufortin)
D+ : 1316 m
% moyen : 7%
% maxi : 8,5% sur 1,3 km

 

Cormet de Roselend / Versant Sud-EstVERSANT SUD-EST

Distance : 19,3 km
Départ : Bourg-St-Maurice (vallée de la Tarentaise)
D+ : 1184 m
% moyen : 6%
% maxi : 10,5% sur 600 m

 

Cormet de Roselend / Versant Sud-Est via les Echines-dessousVERSANT SUD-EST
via les Echines-dessous

Distance : 23,8 km
Départ : Bourg-St-Maurice (vallée de la Tarentaise)
D+ : 1380 m
% moyen : 6,5%
% maxi : 10,5% sur 600 m

  1. Salut Joris!

    Vraiment super cet article!
    Effectivement j’ai souvent lu que le versant du Cormet de Roselend au départ de Beaufot est une des plus belles ascensions de France pour les paysages!!
    L’avantage de cette ascension d’après ton profil c’est que comme tu dis, le plus dur est au début. ça permet de mieux appréhender la fin de l’ascension!
    Lorsque les beaux jours reviendront ce sera une ascension que je risque de faire souvent car je ne suis qu’à 19 km de Beaufort.
    Ta description des paysages donne vraiment envie d’y aller sur le champ!!

    • Salut Idris, je savais que tu attendais impatiemment mon article sur le Cormet de Roselend mais de là à écrire un commentaire dans l’heure de sa publication, je suis épaté ! Sinon, un petit peu de patience, je vais préparer un article (les profils sont prêts) sur le Col du Pré qui est une alternative encore plus ludique à l’ascension du Cormet de Roselend… et je te prépare une autre surprise pour la semaine prochaine !

      • Je viens lire ton site pratiquement tous les jours!! Et je n’en peux plus d’attendre que le soleil arrive enfin pour aller voir en vrai tout ces endroits que tu décris si bien!!
        Je vais lire de ce pas l’article sur le col du Pré et hâte de voir la surprise que tu préparer pour la semaine prochaine!!
        Un plus de 2000m peut être??!??^^

        • C’est presque un « 2000 »…

          • La Madeleine!!! 🙂

          • Ha ha, hé non, c’était bien vu : 1993 m d’après relevés IGN mais le panneau du col affiche 2000 (c’est pour ça que je n’affiche que les altitudes IGN sur Alpes4ever car je trouve que la DDE ou autres en rajoutent souvent un peu, pour le cas du Col de la Madeleine, c’est vrai que c’est plus pompeux, mais bon dans tous les cas, la montée est rude) ! Mais c’est pas celui-là ! Je te laisse donc mariner, hé hé !!!

  2. gonnet laurent

    je cherche le profil beaufort cormet de roseland via col du pré
    et le profil beaufort col du joly puis col des saisie
    merci

    • Bonjour,
      tous les profils du Cormet de Roselend sont ici.
      du Col du Joly : ici
      et Col des Saisies .
      N’hésitez pas à utiliser la barre de recherche pour trouver le col que vous recherchez.
      Bon surf

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén