alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col du Pré

Col du Pré – 1703 m (photo Alpes4ever).

Le Col du Pré – 1703 m – au départ de Beaufort est une ascension qui permet de se rendre au Lac de Roselend. Après une courte liaison vers le Col de Méraillet – 1605 m, c’est aussi une alternative pour l’ascension du Cormet de Roselend – 1968 m.

VERSANT NORD-OUEST

Attention, c’est une montée bien plus rude que le Col de Méraillet… 12,2 km avec 966 m de D+ à 8% de moyenne, ça vous situe le niveau !

Au départ de Beaufort et durant 3,6 km, la pente est déjà assez soutenue avec des passages compris entre 6,5 et 8% jusqu’au hameau de la Praz. Vous pourrez souffler environ 900 m à 4,5% suivi d’une légère descente – 400 m – en arrivant à Arêches. Profitez-en car après on ne rigole plus : 15 lacets à gravir sur une route étroite qui va se durcir crescendo en passant de 8 à 9,5% ! Petite précision, il faudra soutenir votre effort ou subir le martyre selon la forme durant 7,3 km !!! Au Col du Pré à 1703 m, vous aurez bien 12,2 km de montée au compteur mais une petite surprise vous attend : l’ascension n’est pas terminée ! En effet, il faudra se farcir une petite rampe supplémentaire avec 270 m à 8% puis, oh joie, finir 465 m à 2% jusqu’au parking du Chrono officiel de la montée du Col du Pré. Attention, les 1748 m sont un peu optimistes, vous êtes plutôt à 1735 m d’altitude. Mais trêve de chiffres, profitez alors d’une très belle récompense avec une vue majestueuse sur le Lac de Roselend !

VERSANT NORD-OUEST via les Carroz dessous

Je vous propose une variante plus longue – 18,5 km – toujours au départ de Beaufort, qui consiste à emprunter une petite route qui surplombe la vallée du Torrent de l’Argentine en passant par les Choseaux, la Frasse puis les Carroz-dessous. Attention, même en incluant la descente vers Arêches, cette variante fait monter les enchères : 14,2 km de montée avec 1241 m de D+ à 9% de moyenne !!!

VERSANT EST

Le Col du Pré propose aussi un autre versant qui part aussi de Beaufort. Il faudra avoir déjà grimpé la première partie de l’ascension du Cormet de Roselend jusqu’au Col de Méraillet – 1605 m. À partir du Col de Méraillet, 5,2 km vous sépare du Col du Pré. Une descente vous emmènera sur le barrage du Lac de Roselend. Passage (775 m) spectaculaire sur la barrage garanti ! Ensuite, quelques lacets bien coriaces – mais dans un somptueux décor – avec une déclivité comprise entre 7 et 11% de moyenne vous mèneront au parking du Chrono officiel de la montée du Col du Pré à 1735 m d’altitude. Vous rejoindrez ensuite le Col du Pré – 1703 m – dans une descente de 735 m.

VERSANT EST
DIRECTION COL DE MÉRAILLET

Depuis le Col du Pré, la liaison vers le Col de Méraillet ne sera pas tout à fait de tout repos puisqu’elle propose 3 petites difficultés :

  1. À la suite du Col du Pré, il faudra se farcir une petite rampe supplémentaire avec 270 m à 8% puis, oh joie, finir 465 m à 2% jusqu’au parking du Chrono officiel de la montée du Col du Pré.
  2. Après le passage du Barrage du Lac de Roselend, une nouvelle montée de 200 m à 8%.
  3. Celui-ci on ne s’y attend pas mais juste avant le Col de Méraillet : un raidard assez vache de 175 m à 12% !

Entre le Col du Pré et le Col de Méraillet, une vue magnifique sur le Lac de Roselend et son barrage (photo Alpes4ever).

Col du Pré

Col du Pré / Versant Nord-Ouest

VERSANT NORD-OUEST

Distance : 12,2 km
Départ : Beaufort (vallée du Beaufortin)
D+ : 966 m
% moyen : 8%
% maxi : 9,5% sur 5,760 km

 

Col du Pré / Versant Nord-Ouest via les Carroz dessousVERSANT NORD-OUEST
via les Carroz-dessous

Distance : 18,5 km
Départ : Beaufort (vallée du Beaufortin)
D+ : 1241 m
% moyen : 9%
% maxi : 9,5% sur 5,760 km

 

Col du Pré / Versant EstVERSANT EST
Distance : 5,2 km
Départ : Col de Méraillet
D+ : 177 m
% moyen : 5%
% maxi : 11% sur 270 m

 

 

Col du Pré / Versant Est direction Col de MérailletVERSANT EST
DIRECTION COL DE MÉRAILLET

Distance : 5,2 km
Départ : Col du Pré
D+ : 79 m
% moyen : 3,5%
% maxi : 12% sur 175 m

  1. Arf, là tu m’as fait mal aux jambes Joris!! 😀
    Depuis Arêches il doit y avoir la petite route forestière qui part vers le Cormet d’Arêches j’imagine et qui permet de redescendre dans la Tarentaise. Par contre je ne sais pas si cette portion est praticable aisément…

    • Hello Idris, bien sûr le Cormet d’Arêches est au programme de mes futurs profils, mais l’utilisation d’un vélo de course ne devrait pas être possible pour la partie haute du Cormet qui n’est pas goudronnée mais avec un VTC équipé de pneus larges comme le tien, ça devrait le faire pour pouvoir basculer entre les 2 vallées.

      • Salut Joris!
        Merci de cette info très importante! C’est bien ce qu’il me semblait d’après la carte!
        ça tombe bien car aujourd’hui je viens de récupérer mon Ridgeback qui se fera un plaisir de parcourir ces routes!

  2. Vincent

    J’ai fait le col du Pré hier matin, j’en ai effectivement bavé sur les derniers kilomètres qui sont terribles. La montée jusqu’à Arêches est relativement « facile », on a même un petit replat salutaire à l’entrée d’Arêches, mais ensuite ça se corse et c’est même de plus en plus dur. Y’a des panneaux tous les kilomètres indiquant l’altitude et le pourcentage du kilomètre à venir : 8,5%, 9,2%, 9,5%, 9,8%, l’avant-dernier est à 10,7% !
    Je saurais pas dire sur quel braquet j’ai monté, je suis sur un vélo de location, mais j’ai fait toute la deuxième partie après Arâches sur le plus petit et j’aurais bien aimé avoir encore un peu plus petit.
    Félicitations en tout cas pour ton site et ces présentations de toutes ces montées qui donnent envie !

    • Un petit monstre ce Col du Pré, son nom enchanteur est presque trompeur ! Entre nous, les kilométrages avec les virgules, je crois qu’on ne s’en soucie plus beaucoup lorsqu’on est dans le dur ! Au delà de 8% de moyenne, un braquet de 30×25/28 est bien appréciable et permet de moins galérer quand la pente se veut insistante sur plusieurs kilomètres.

  3. Bonjour,

    22/08/2013 vers midi.
    Dur en effet, mais superbe.
    Un incontournable du Beaufortin.
    Les purs grimpeurs se régaleront, les cyclos lambda comme moi devront enrouler « petit » sauf à aimer la souffrance gratuite.
    Amitiés pédalantes.

    • Bonjour Florencio. Laissons les purs grimpeurs faire leur truc, je préfère profiter du panorama et avec un peu d’entraînement, la souffrance peut être mise de côté !

      • Bonjour,

        Bien d’accord, chacun sa force.
        Parlant braquet, j’avais un nouveau montage montagne :
        46*34*24_Campa 12-30 (J’ai un mulet en 46*34*24_Sram 12-36).
        Ma fréquence moyenne de pédalage 68 depuis Arêches
        Ma FC max 158, le cardio n’a pas bipé.

  4. romain

    J’ai fait le 14/07/17 la variante par les Choseaux.

    Cela permet de s’affranchir de la circulation entre Beaufort et Arêches. La route est superbe et offre de magnifiques points de vue sur les alpages et les montagnes du Beaufortain.

    Ce col est sacrément dur, mais le paysage au sommet est une récompense.

    Bref, de la difficulté, superbe paysage, pas de voitures. A faire.

    Tracé de la sortie ici : http://www.calculitineraires.fr/index.php?id=729961#map

    Rien à dire sur le profil de Alps4ever. Très fiable.

    • michalon

      oui , très bel itinéraire , original ; c’est pour moi la « vraie » version du Cormet de Roselend qui monté par ce versant fait partie des « monstres » tels que Galibier (depuis st-michel-de-m.) et autres…

      • Oui, très belle alternative au Cormet de Roselend que beaucoup de cyclos commencent à préférer à la montée classique par le Col de Méraillet. Bon de là, à le placer dans les « monstres » comme le Galibier, il y a quand même une différence de près de 700 m d’altitude et c’est une autre histoire 😉 !

  5. Alban

    Effectivement, c’est dur. J’en ai bavé. Arrivé en vacances à Beaufort le samedi, je suis monté au col du Pré le lundi matin. Avec mon VTT, bien lourd, ouf… Enfin, en haut, belle récompense. La prochaine sortie, j’essaierai d’aller jusqu’au cormet de Roselend. Amitiés à tous.

    • Bonjour Alban,
      Cela devait être cool ces vacances après le rush des touristes en juillet-août ;-). Dommage de ne pas avoir poursuivi jusqu’au Cormet de Roselend, le plus dur était fait et la dernière partie au-dessus du lac n’est pas trop exigeante.

  6. morin christophe

    personellement un des plus beaux cols des alpes a grimpe . Une superbe vue presque tout du long a part un km boise , un col assez difficile pour en apprecie la valeur et que dire de la vue en arrivant en haut avec mont-blanc , barrage roselend . De plus la route est bien tranquille ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén