alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Semnoz

Semnoz

Vue sur les Alpes à l’Est et le Mont Blanc (photo alpes4ever)

Le Semnoz – 1670 m – est la montagne surplombant Annecy et son lac. C’est une ascension redoutable sur 2 de ses 3 versants, l’arrivée de cette montée se trouve juste au pied du Crêt du Chatillon (alt. 1699 m) point culminant de cette montagne. Au sommet, panorama sublime sur les Alpes et le Mont Blanc.

VERSANT NORD
Le versant Nord part d’Annecy et est le plus long des 3 versants avec 17,3 km d’ascension avec un D+ de 1222 m. La montée est très irrégulière et il faudra sans doute jouer du braquet avec d’abord une 1ère partie assez abrupte en sous-bois : 4,7 km à près de 7%. 2ème partie toujours en sous-bois : vous pourrez souffler jusqu’au km 8 avec une pente moyenne de 3,5%. 3ème et dernière partie qui laissera la place à des alpages dans le final : les 9 km restants vont devenir un calvaire si la forme n’est pas au rendez-vous : compter un bon 8,5% avec 4 passages à 10% et plus dont 200 m à 15% ! Et il faudra en garder sous la pédale, les 1900 derniers mètres sont à près de 8,5% de moyenne !

VERSANT EST
Le versant Est est le plus abordables des 3 versants. Mais auparavant, il faudra avoir déjà gravi le Col de Leschaux (alt. 897 m). Pas de panique, rien de bien méchant avec 12 km à 3,5% depuis Sévrier au Nord ou bien 7,2 km à 4,5% depuis le Pont Detrier au Sud. Donc depuis le Col de Leschaux, comptez 13,5 km d’ascension à 6%, la pente maximum sera de 9% sur 1,2 km, mais attention, la distance entre chaque épingle vous paraîtra bien longue. Le final sera assez facile avec les 700 derniers mètres à 4,5%.

VERSANT OUEST
Le versant Ouest est le plus difficile. Au départ de Quintal, l’ascension sera courte avec 11 km mais intense avec 932 m de D+ à 8,5% ! Au km 3,5 et à l’altitude 1028 m, vous rejoindrez les 7,5 km du final du versant Nord décrit plus haut. Pour la totalité de l’ascension, comptez pas moins de 5 passages à 10% et plus dont 700 m à 11,5% pour le plus dur !

Pour ma part, j’ai réalisé cette ascension en août 2015 par le versant Est > Mon récit sur bosses21.com

Semnoz

Massif des Bauges

Semnoz / versant NordVERSANT NORD

Distance : 17,3 km
Départ : Annecy
D+ : 1222 m
% moyen : 7%
% maxi : 15% sur 200 m

 

 

Semnoz / versant EstVERSANT EST

Distance : 13,5 km
Départ : Col de Leschaux
D+ : 779 m
% moyen : 6%
% maxi : 9% sur 1,2 km

 

 

Semnoz / versant OuestVERSANT OUEST

Distance : 11 km
Départ : Quintal
D+ : 932 m
% moyen : 8,5%
% maxi : 11,5% sur 700 m

34 Commentaires

  1. Demain je pourrai te dire ce qu’il en est!!! 🙂
    J’irai jusqu’à Saint Jorioz par la piste cyclable et là je rejoindrai la montée que tu décris au départ de Sévrier. Puis je poursuivrai au delà du col de Leschaux. Si j’ai les jambes, je redescends sur Quintal pour remonter la partie difficile mais bon je ne pense pas^^ Je compte redescendre sur Annecy et rentrer sur Albertville en longeant la face Est du Lac (selon les jambes^^)

  2. Verdict!!^^
    J’ai pu aller le grimper aujourd’hui par le col de Leschaux. Ben il fait quand même mal aux jambes. J’ai pris une énorme fringale^^ Le début tout se passait bien et puis dans les 3 derniers kilomètres, d’un coup, j’avançais plus! Les jambes me faisaient un mal de chien!! Heureusement, tu as précisé que les 800 derniers mètres étaient faciles, du coup ça me remontait le moral^^
    Les épingles sont effectivement très espacées et ça mine un peu le moral quand on est pas en forme^^
    Le gros soucis ça a été aussi l’état de la route assez désastreux par endroit après la période hivernale… Sinon la vue de là haut sur les sommets avec entre autres le Mont Blanc, c’est somptueux!!
    A noter que le sommet n’est pas indiqué! En passant juste après le restaurant le Courant d’Ere, la route redescend, c’est donc là le sommet, je suis redescendu sur environ 1 km pensant qu’il y avait une belle vue plus loin mais non, juste avant la barrière canadienne qui est dans le final du versant opposé j’ai fait demi tour pour redescendre sur le col de Leschaux.
    Pour ce qui est du profil, les deux kilomètres avant les 800 derniers mètres sont entre 7 et 9% avec des parties plutôt raides. Sinon il y a bien cette longe portion aux alentours de 7% avant une petite partie entre 4 et 5% puis ensuite le final.
    Vraiment très bien fait ta description du profil!! 🙂 Et très utile quand one st sur le terrain!!

    • Idris, pour le Col de Leschaux, tu as du grimper un versant plus dur en partant de Saint-Jorioz. En partant de Sévrier qui est certes plus près d’Annecy, tu aurais pu enrouler plus tranquillement le Col de Leschaux (le col est aussi sur alpes4ever.com, je ne l’ai pas associé à l’ascension du Crêt de Châtillon car il est quand même indépendant de cette montée).

      • La prochaine fois je prendrai la route de Sévrier pour tester.
        Mais bon globalement le col de Leschaux ça allait, c’est après vers le Semnoz que j’ai pris la fringale^^
        En fait là pour le col de Leschaux sur cette petite route, on monte à plus de 930m d’altitude avant de redescendre sur Leschaux.

  3. jc

    Bonjour,

    Est-il possible d’utiliser tes graphiques (en conservant bien entendu le copyright @Alpes4Ever.com) dans nos articles sur nos blogs ?

    Merci pour tes retours,

    Bonne journée,
    Jean-Christophe

    • Bonjour Jean-Christophe, aucun problème pour utiliser les graphiques sur ton blog (en conservant le copyright Alpes4ever.com).

      Pour les autres utilisateurs qui liraient ce post, merci de m’envoyer juste un petit message pour savoir qui souhaite les utiliser sur leur blog.

      Bonne journée !

  4. jc

    J’ai monté le Semnoz hier pour la reconnaissance de l’EDT 2013 et bien j’ai ai bien bavé, quel sacré raidar, surtout en fin de course si on a roulé fort avant…mieux vaudra s’économiser avant d’arriver au pied !!
    Jean-Christophe

    • C’est vrai, quand on regarde le profil, c’est un véritable épouvantail ! Tu as reconnu toute l’étape ? C’est sûr qu’en fin d’étape avec l’arrivée au sommet, il va faire mal !

  5. Charbonnier

    Bonjour,

    Puisque les commentaires parlent des graphiques de pente, j’ai une petite question concernant ceux-ci (désolé je n’ai pas trouvé d’adresse email pour vous écrire directement … peut-être ai-je mal parcouru ce super blog !)
    Comment les réalisez-vous ? avec un logiciel particulier ? Je ne demande pas pour les copier sur un quelconque site, mais simplement si je pouvais en réaliser des semblables pour mon « archivage » personnel de mes sorties (en suisse principalement).
    Merci par avance, et encore bravo pour le site
    Meilleures salutations

    DC

    • Bonjour DC, d’abord merci pour ton plaisir à lire ce site. Pour m’écrire, il suffit d’utiliser les commentaires comme tu viens de bien faire. Mes profils sont un travail perso réalisé à partir de données IGN que je récupère sur GEOPORTAIL. Ensuite, il n’y a pas de logiciel, c’est fait main (je suis infographiste) pour donner un aspect plus graphique à mes profils. Faire des profils est un travail qui appartient à tout le monde mais ma « popote » n’est pas automatisée, c’est par passion et plaisir que je réalise ces profils auxquels j’ajoute un article et quelques photos. Pour la Suisse, même si je n’ai qu’une vie, je pense en réaliser aussi mais pas pour tout de suite. J’ai aussi réalisé plusieurs ascensions dans le Valais, si tu veux des renseignements, n’hésites pas !

  6. MaD

    Bonjour,

    Site très agréable à découvrir. Les profils sont bien faits… Bravo à toi !
    J’ai quand même un doute sur le profil du Cret du Chatillon depuis Leschaux. Il me semble (mes jambes me le disent !;-) que sur la fin de la montée, il y a des pourcentages beaucoup plus élevés que le 7 % indiqué sur le profil !

    Es tu certain de ce profil ?
    Je suis sur le 39 * 23 sur la plupart de la montée, notamment sur les longues lignes droites. Sur la fin, je suis obligé de mettre le 39 * 27, notamment juste avant de quitter la forêt.

    Encore bravo pour tout ce travail !

    Martial DENIS

    • Bonjour Martial, merci pour tes encouragements. Mes profils sont un travail perso fait à partir de données IGN (points d’altitude) mais elles étaient peu nombreuses sur les 2 km à 7% en question. Donc sur ces 2 km, il se peut que certains passages soient au-dessus de cette moyenne. Je n’ai jamais grimpé le Crêt de Châtillon (mais je le ferais sûrement un jour !), mais je sais une chose par expérience, c’est que comme sur toute montée difficile, la fatigue peut parfois donner la sensation que l’on grimpe une pente aux pourcentages « plus élevés » ! 7% sur 2 km, c’est déjà une belle pente surtout quand c’est un bout droit. Et 39×21, c’est un bon braquet, il faut quand même le tirer. Tu pourrais éventuellement comparer tes sensations avec Idris qui est un habitué de alpes4ever (voir plus haut dans ces commentaires) et qui a fait la même montée. A bientôt.

      • MaD

        Bonjour,

        Je suis monté au Semnoz par Leschaux hier. Il y a maintenant des bornes kilométriques. Et les trois derniers kms sont annoncés à 8 % de moyenne. Et sur plusieurs centaines de mètres, les % sont plus élevés parfois pour ensuite baisser.

        Le profil par Leschaux sur alpes4ever ne rend pas bien compte de la difficulté de la fin de la montée. Mais c’est vrai que c’est le côté le plus « facile ».

        Cordialement

        Et toujours bravo pour le site et les nouveaux ajouts réguliers.

        Martial

      • Vincent

        Bonjour,
        Super site, très beaux profils et très utiles descriptions.
        Ceci dit, je m’associe aux autres visiteurs pour réclamer une réévaluation à la hausse de la fin de parcours 🙂
        Les 3 trois derniers kilomètres sont effectivement annoncés à 8% de moyenne (sur les bornes), mais sachant que certains courts passages sont plus doux, je ne serais pas surpris qu’on frôle les 9% par endroits. Et après presque 25 km de grimpette (par le Leschaux), 8% voire 9% sur 3 km, ça fait mal, surtout que je n’étais pas dans une forme olympique hier…
        A propos, vous autres cycliste alpins, quels braquets utilisez-vous en général ? Mon vélo est encore équipé en 42×23 au minimum : c’est bien pour les Vosges, mais je me demande si je ne devrais pas revoir ça pour la région…

        • Bonjour, décidément ce final du Crêt de Châtillon doit vraiment faire mal aux mollets ! 🙂 Petit rappel : les profils sont basés sur des données IGN. Elles sont malheureusement peu nombreuses sur les derniers kilomètres. Il faut se contenter pour l’instant d’une moyenne. Par expérience, quand je lis un kilomètre à 7 ou 7,5%, la pente est déjà assez sévère en soi et dissimule sûrement des « coups de culs » qui durent 100/150/200 m. C’est sûrement le cas pour le Crêt de Châtillon (je devrais pouvoir voir cela de visu cet été) mais je ne vais pas m’amuser à réaliser des profils avec une variation de pente tous les 100 m ! Il me faudrait une seconde vie pour ça 🙂 ! Pour ma part, j’utilise un triple 50-39-30 et k7 32-13, avec ça je grimpe tout ce que je veux ! Après, c’est selon le moteur que tu as dans les jambes… mais dans les Alpes, les grands cols sont souvent aux alentours des 1500 m, l’air devient plus rare et donc l’effort plus dur.

  7. ROBERT

    Bonjour,

    La valeur du dénivelé et du pourcentage sont faux sur le grqphique du profil du versant nord. Bravo pour le site !

    Stéphane

    • Bonjour Stéphane !
      Bien vu ! Merci d’être un lecteur attentif 😉
      Le profil a été mis à jour.
      Joris – webmaster alpes4ever.com

  8. Mathias

    Grimpé ce matin par le versant Nord depuis Annecy. 17 km, c’est très long, et en effet la fin est assez dantesque. A noter que les deux derniers kilomètres se font en plein soleil, donc faire attention à garder de l’eau, et à monter le col à un horaire tempéré !

    • Oui, cette ascension est vraiment monstrueuse, je l’ai constaté en la descendant après avoir grimpé depuis Sévrier en passant par le Col de Leschaux le 21 août. Récompense comme dans le Col de la Forclaz de Montmin et en beaucoup mieux : un panorama incroyable sur les Alpes, le Jura et surtout une vue incroyable sur le Mont Blanc !

  9. Laurent

    Merci pour ce profil depuis Leschaux. Toutefois, on n’arrive pas a ouvrir les trois profils du semnoz: « page non trouvee ».

  10. Laurent

    Le versant nord a été regoudronné entre l’ancien hopital et les Puisots avec un enrobé granuleux (anti verglas et plus économique je suppose) au rendement médiocre pour les cyclistes.

    L’anecdote: l’ambiance feutrée d’un vendredi soir de juin à l’heure ou les cyclistes annéciens enfourchent le vélo apres le boulot pour monter au Semnoz. De l’ordinateur aux alpages en une heure…

    • Jolie anecdote… la chance du cyclo qui habite au pied d’une très belle montée 😉 ! Je n’ai pas connu le regoudronnage d’une partie de la chaussée du versant nord (fait 1 mois après mon passage) mais j’avais pu constater qu’elle en avait bien besoin, la route commençait à plisser par endroit.

  11. Roland74

    Bonjour,

    je viens de (re)faire le versant ouest par quintal. Il y a une erreur dans le commentaire : on rejoint l’itinéraire du versant nord approximativement au km 3,5 pour grimper les 7,5km restants. Le graphique est bon. Bien cordialement.

    • Bonjour Roland, bien vu pour le commentaire, c’est rectifié ! … et bravo pour avoir (re)fait ce redoutable versant par Quintal, quand on aime… 😉 !

      • Roland74

        J’habite en face du semnoz (bien qu’originaire du creusot (je vous dis ça car je sais que vous êtes bourguignon)) c’est donc facile pour moi de le (re)faire. Votre site est trop bien pour laisser passer une petite erreur sur le profil : 932 mètres de dénivelé et pas 922 (le commentaire est juste).

  12. alexandrehardouin

    Petite précision pour le Semnoz via Annecy (ou Quintal) dans le dernier K, il y a 2 petites descentes (dont une devant le resto qui indique sommet de l’Etape du tour 2013 pour vous inciter à vous arrêter alors que le sommet est 500m plus loin) et du coup des pentes a + de 10% comme les derniers 200m, gardez en un peu dans les guibolles :), il ne faut pas tout donner au début du dernier k si vous voulez battre votre PR Strava, il faut gérer même ce dernier km…

    • Hello Alexandre, je ne suis pas un « local », mais pour l’avoir grimpé versant Leschaux et descendu côté Annecy en 2015, je n’ai pas le souvenir de 2 petites descentes dans le dernier kilomètre (côté Annecy), peut-être des replats, rassures-moi…

  13. alexandrehardouin

    Hello Joris,
    Oui, tu as raison, plus surement des replats. Dans du 10/11%, quand le % baisse on a l’impression de descentes mais tu as raison plutôt des replats ou très légère descente notamment un devant le resto qui est juste avant le sommet (à 200m), ce qui fait que la dernière pente est un bon coup de cul bien pentu. On voit bien sur Google Street View d’ailleurs, regarde le lien ci dessous. Il y a le même quelques centaines de mères avant (voir second lien). Tout ça pour souligner que le dernier k est très irrégulier avec au moins deux grosses ruptures de pente. Sinon ton profil est juste top pour gérer son effort car bien que vivant à Annecy je ne fais pas si souvent que ça.

    Plat ou petite descente devant Resto:
    https://www.google.com/maps/@45.7992627,6.1075672,3a,75y,81.96h,76.59t/data=!3m6!1e1!3m4!1s01tDIYXlSt71JvEpr8VZLg!2e0!7i13312!8i6656
    Second plat ou légère descente avant le virage de même resto:
    https://www.google.com/maps/@45.800387,6.10922,3a,75y,50.79h,80.92t/data=!3m6!1e1!3m4!1s07kZn4JI9uz_vXteJX8vCw!2e0!7i13312!8i6656

  14. Moingeon

    Je le lance dans le Semnoz la semaine prochaine ! Mais juste une remarque : 1222 m de d+ sur 17300m d’ascension cela fait pour moi un pourcentage moyen de 7,1% et non 8% comme vous l’indiquer! En tous cas félicitations pour vos 2 sites! Je suis du 21 et j’ai fait mes classes avec le site bosses21. Le Semnoz sera mon 1er col hors côte d’or.

    • Bonjour Florent,
      Un grand merci pour cette lecture attentive du profil du Semnoz ! Une petite erreur s’est effectivement glissée dans mon tableur, c’est bien 7% ! Je vais corriger de ce pas. Sinon, merci de ta fidélité pour mes 2 sites, cela me fait beaucoup plaisir, surtout de la part d’un Côte-d’Orien 😉 ! Sinon, ce Semnoz (qui n’est pas un col), comment s’est-il déroulé ?

  15. Moingeon

    Bonjour.
    Et bien ce Semnoz c’est passé à merveille ! J’étais en vacances une semaine à Annecy et j’avais l’objectif de le gravir une fois par le versant nord…chose effectué le lundi avec aisance! Votre description m’avais fait peur, du coup j’ai trop géré ma montée pour être sûr d’arriver au sommet. Et à 4km du sommet je me suis rendu compte qu’il m’en restait sous la pédale et je me suis payé le luxe d’accélérer .
    Mais pas rassasié et débordant de confiance, le jeudi j’ai attaqué le versant depuis quintal! Montée bien plus compliqué mais grosse joie au sommet d’en avoir chier tout au long de cette belle montée !

    • Hello, super que ce Semnoz ce soit bien passé (j’imagine la tranquillité en cette fin septembre). Toutes mes excuses pour t’avoir fait peur avec mon descriptif ha ha ha, l’important est d’avoir sur se faire plaisir le lundi et se faire mal le jeudi, c’est ça le vélo, il n’y a pas un jour qui se ressemble lorsque l’on en fait !

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén