alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col des Annes

Col des Annes

Col des Annes (photo www.aravis-haute-savoie.fr)

Le Col des Annes – 1721 m – est un col totalement méconnu. Son point de départ, le Grand-Bornand, est le théâtre d’une ascension plus prestigieuse : le Col de la Colombière. Pourtant, à distance équivalente – 11,7 km – l’ascension du Col des Annes – en aller-retour – propose un profil beaucoup plus ardu et donc un challenge plus relevé.

L’ascension est décomposée en 2 parties :

  1. Au départ du Grand-Bornand, 4,8 km sans grande difficulté (4,5% maxi) permettront de s’échauffer tranquillement jusqu’au hameau des Plans.
  2. A partir du hameau des Plans, il restera environ 7 km avec une pente moyenne terrible à 9,5% !!! Pas un mètre de plat, un passage de 1,8 km à 12%, le dernier kilomètre et demi à près de 11% !!! Pas besoin de faire un dessin, il faudra être bien entraîné et en bonne forme pour s’adjuger le Col des Annes à 1721 m où un restaurant d’altitude propose des spécialités savoyardes à déguster ou plutôt bien une bonne bière fraîche pour la récompense de tant d’efforts !
Col des Annes

Massif des Aravis

Col des AnnesVersant OUEST

Départ : le Grand-Bornand (Vallée du Borne)
Distance : 11,7 km
Dénivelé : 801 m
% moyen : 7,5%
% maxi : 12% sur 1,8 km

16 Commentaires

  1. à découvrir car route tellement plus calme que les grands cols avec des hordes de motards, pas toujours cools

  2. Francis

    Ce col est super à faire (780m de dénivelé) , je l’ai fait à roller et skatedrive (sorte de roue de géomètre freinée) sympa pour la descente! La récompense au sommet, c’est d’abord la vue incroyable , les prairies verdoyantes, les nombreux sommets et névés… et les restos d’altitude notamment  » Chez Frédéric » où un repas copieux composé de spécialités est servi avec beaucoup d’attention (pour 15 euros). Je suis enthousiaste de vous y envoyer car c’est mon « exploit  » d’avant hier! Il y a une petite descente avec un replat de 100m au milieu de la montée.
    PS: la descente est impossible à faire à roller sans skatedrive ou avec par route mouillée. Privilégier des roues de 84mm ou 90 mm maximum si vous ne voulez pas trop en baver. Je ne suis pas une fusée et j’ai mis 1h 45 mn du Grand Bornand.

    • Eric D

      Bonjour,
      le 28 août 2014
      Je l’ai fait en Vélo (VTT) depuis le grand bornand départ camping clos du pin. Je partais à l’inconnu, après 4,5 km j’ai vu indiquer col des anes et je me suis lancer. je ne pensais pas terminer tellement c’était pas facile 1h25 environ de montée, avec des pauses. Arrivée en haut heureux et fier et surtout un super paysage. Un petit café et une tarte aux myrtilles chez Frédéric. Vraiment c’est le pied et vive la nature.

      • Hello Eric ! Bravo pour avoir réussi cette montée très dure, le resto « Chez Frédéric » ne semble avoir que des suffrages positifs et sait récompenser les plus courageux !

    • Hello Francis !
      Quand on parle d’ascension, on a tendance à penser plus souvent vélo que… roller ou skatedrive !
      En plus réalisée sur un col très dur, bravo.

  3. Cricri de bigorre

    Fais ce jour après la Colombière, il restera un grand souvenir, une boucherie cette montée mais un col à l’ancienne avec toute sa rudesse et sa beauté, à découvrir absolument, et en prime seul au monde, les hordes de cyclistes préférant des cols plus connus (pourvu que ça dure !). Attention à la descente tout de même, la route étroite et les voitures qui montent ne permettent pas de relâcher l’attention, pas de répit, même en descente, bonne route les amis 😉

    • Ouh la, les Annes après la Colombière, bravo ! Oui, ce col qu’on ne peut faire qu’en aller-retour (la majorité des cyclos n’aiment pas ça, c’est étonnant !) a le mérite d’être tranquille 😉 !

  4. Louis

    Je déconseille fortement à quiconque de faire l’enchaînement romme colombiere col des annes!

  5. Esteve

    Col proche de chez moi, je n’avais jamais osé m’y lancer en vélo…
    Victime d’un petit infarctus il y a 6 mois et pesant 90 kg, je me suis décidé à m’y tester ce mardi en préparation pour le vent ou la semaine prochaine. Je suis arrivé à environ 1.5 km du sommet, bloqué ensuite par la neige.
    Avec mon 32×30, j’ai réussi à monter en douceur en ne dépassant pas les 120 bpm autorisés pour moi…
    C’est parti pour le Ventoux

    • Hello Esteve, après ton soucis de santé, je ne peux que dire bravo ! Surtout que ce Col des Annes est monstrueux ! Je te souhaite un bon Ventoux, magnifique mais jamais tendre !

  6. Julien

    Fait ce matin en VTT avec un grand ciel bleu et une vue superbe sur les Aravis! Je n’ai rencontré aucun autre cycliste. C’est dur mais l’arrivée en haut est d’autant plus belle. Pour les VTTistes, au sommet on peut ensuite prendre le GR96 direction le Chinaillon. Ça monte un tout petit peu avant de basculer vers le Chinaillon avec une belle vue sur le lac de la cour. On peut ensuite redescendre jusqu’au Grand Bornand, ce qui fait une belle boucle !!

    • Hello Julien, je te réponds avec pas mal de retard. Bravo pour cette sortie VTT. Et c’est vrai qu’avec un VTT, on peut « boucler » de belles sorties en montagne !

  7. LUDO62920

    Réalisé ce jour 11 Juillet 2017, départ de l’hôtel au Chinaillon, descente vers le Grand Bornand avec une petite boucle en bas pour chauffer les jambes, la première partie est « digeste », ça se complique après le Golf, puis en prise jusqu’au bout, le petit bosquet après l’une des fermes fromagères annonce le gros du %. Arrivée au bout, descente en maîtrise. Bien chaud pour remontée au Chinaiilon et pousser jusqu’au col de la Colombière. Bilan de la sortie : 50km. 1482 D+.

  8. Séverin

    Ola les camarades ! Mile bravos à l’administrateur de ce beau site et à tous ceux qui ont grimpé ce col des Annes !! Et vivent les vélos Lapierre !!!
    Aujourd’hui 30 juillet 17, parti de Praz sur Arly, j’ai emprunté le col des Aravis à partir de Flumet. Orage. Je descends à la Clusaz, monte au Grand Bornand. Là, je me dis, allez c’est parti pour le col de la Colombiere. Et la tête dans les nuages, je me trompe de route. Au lieu de prendre à gauche de l’église, je prends à droite. Et je pars pour le col des Annes, persuadé que je pars pour la Colombiere ! Olalala Mazette, quelle montée ce col des Annes ! Je me suis dis Bordel, il a changé la Colombiere !!! C’était raiiiiiide ! Mais raiiiiiide….. pas de repos possible. Et sous l’orage ! Heureusement, un chocolat chaud et un gâteau savoyard m’attendaient dans un des restaurants. Je demande à la restauratrice : Mais, la Colombiere c’est où ?? Elle me répond : De l’autre côté de la montagne, 45 minutes à pied.
    Alors il a fallu redescendre. Pas croisé un seul cyclo, et mes voitures étaient prudentes. Puis direction Praz via le col des Aravis. Vent de face. Orage. 88 km dantesques mais qui laissent des souvenirs. Alors ma compagne, à mon retour,me demande : Pourquoi fais-tu ça ? Je n’ai pas su quoi répondre.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén