alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col de Pierre Carrée

Col de la Pierre Carrée

Flaine vue depuis le Col de la Pierre Carrée (photo de randos-montblanc.com)

Le Col de Pierre Carrée est un col un peu ignoré des circuits cyclistes traditionnels. La cause : c’est un cul de sac qui mène à la station de Flaine.

Pourtant, son altitude élevée – 1844 m – une montée de plus de 20 km au départ de Balme ou Cluses et un D+ de 1300 m ainsi qu’une portion de 10 km qui ne descend jamais sous les 6% en feraient un très bon col.

VERSANT OUEST

La montée la plus connue part de Balme (alt. 494 m) situé dans la vallée de l’Arve (entre Cluses et Sallanches). Pensez à vous échauffer un peu dans la vallée car l’ascension débute par une portion assez raide de 5,4 km constituée de multiples lacets à flan de falaise à 7,5%.

Bref, du costaud ! Mais vous pourrez soufflez en atteignant Arrâches-la-Frasse (alt. 952 m) puis les Carroz et profiter d’un long « replat » à 5% de moyenne. Après les Carroz, une nouvelle série de petits lacets vous amèneront sur un long bout droit d’environ 4 km à 7,5% de moyenne, de quoi rendre la tâche difficile si la forme n’est pas au rendez-vous.

Enfin, après 15,1 km, vous aborderez la dernière partie de l’ascension avec une nouvelle série de lacets, un tunnel et les 1600 derniers mètres à 6% de moyenne pour atteindre le Col de Pierre Carrée.

VERSANT NORD-OUEST

Je propose une variante qui part de Cluses et qui rejoint la montée de Balme à Arrâches-la-Frasse. En partant de Cluses, vous attaquerez les premiers mètres de la côte de Châtillon-sur-Cluses. Essayez de quitter au plus vite cette route très dangereuse (chauffeurs avec A aux fessex et motards fous tentent de battre le record de la galaxie pour la montée) en empruntant – dans le second lacet aux maisons appelées « Chez Jourdan » – une petite route qui vous mènera aussi à Châtillon-sur-Cluses mais en vie !

La première partie de l’ascension est plus abordable avec quand même un long passage de 2,4 km à 7,5% suivi de 2,9 km à 6% jusqu’à St Sigismond. Par contre, vous pourrez vous refaire une fraîcheur avec un long replat et même une légère descente sur les 4,5 km suivants jusqu’à Arrâches-la-Frasse où vous entreprendrez donc la suite de l’ascension décrite plus haut.

VERSANT EST

Au Col de Pierre Carrée, vous serez tenté de faire le versant opposé. Très facile, il faut descendre à Flaine (alt. 1577 m), station en cul-de-sac située au pied des Grandes Platières (alt. 2480 m). Moins facile, faire demi-tour et remonter les 3,9 km à 7% de moyenne.

Pierre Carrée, est le nom d’un militaire, chasseur alpin. Il ne s’agit donc pas du col de la Pierre Carrée, mais du col Pierre Carrée. Au col, présence d’un chalet de l’armée (merci à Pascal pour l’info).

Mais voici une toute autre version qui m’a été racontée par Arvi :

Pour l’info sur le Gars supposé militaire qui aurait logé au Col Pierre Carrée, c’est une légende des montagnes, du même genre que le dahu pour nos amis Parisiens… ou Lyonnais…
J’ai établi des recherches sur l’étymologie du lieu et bien voilou… Même les vieux Alpins restent bouches closes…
On doit dire « Col de Pierre Carrée » et pas col Pierre Carrée ou Col de la Pierre Carrée…
Moi je m’amuse à désigner aux curieux une pierre vaguement carrée…
Et comme je travaille là haut au Col, au poste militaire de montagne, j’ai souvent le doigt pointé dans sa direction…
Donc, chouette, le mystère reste entier.

Col de Pierre Carrée

Massif du Haut-Giffre

Col de Pierre Carrée / Versant OuestVersant NORD-OUEST

Départ : Cluses (Vallée de l’Arve)
Distance : 26,8 km
Dénivelé : 1359 m
% moyen : 5,5%
% maxi : 8% sur 400 m

 

 

Col de Pierre Carrée / Versant Sud-OuestVersant OUEST

Départ : Balme (Vallée de l’Arve)
Distance : 21 km
Dénivelé : 1350 m
% moyen : 6,5%
% maxi : 8% sur 2,650 km

 

 

Col de Pierre Carrée / Versant EstVersant EST

Départ : Flaine
Distance : 3,9 km
Dénivelé : 267 m
% moyen : 7%
% maxi : 8% sur 300 m

  1. Pascal

    Bonjour,
    Une petite rectification, Pierre Carrée, est le nom d’un militaire, chasseur alpin.
    Il ne s’agit donc pas du col de la Pierre Carrée
    Mais du col Pierre Carrée.
    Vous noterez qu’au col il y a un chalet de l’armée.

    Cela n’enlève rien à la difficulté de cette magnifique montée.
    La JPP termine ses parcours par la montee de Balme jusqu’aux Carroz
    Et c’est déjà une grosse séquence.
    Bonnes ballades !

    • Bonjour Pascal, très bien vu et l’anecdote est intéressante car elle donne un tout autre sens à l’étymologie assez particulière du nom de ce col ! Je vais rectifier tout cela très prochainement.

  2. Kay Christian

    Salut,
    Sympathique ascension ce Col de Pierre Carrée, surtout en cette mi-septembre avec la route quasiment pour moi seul de vers 17/18h hier dimanche. Plutôt facile dans l’ensemble. Certes il y a 21 km à gravir mais la partie depuis les Carroz est facile avec un % moyen de 6.5 jusqu’au sommet. La difficulté est effectivement dans le bas de l’ascension depuis Balme : attention de ne pas se mettre dans le rouge d’entrée, les 4 premiers km sont assez raides. Penser à s’échauffer dans la vallée.
    Venant de Bonneville, j’ai eu le temps d’avoir les cuisses « en température » et de régler mon souffle, je n’ai eu plus qu’à enquiller et gérer la montée. A laquelle j’ai pris beaucoup de plaisir, surtout dans les lacets au-dessus des Molliets ou relancer est un régal. La descente est aussi très sympa, la route large permet de prendre pas mal de vitesse en relative sécurité, la visibilité très bonne pour enchaîner les virages, et le revêtement correct. En passant par le Col de Châtillon au retour, cela fait presque 30km de descente jusqu’à Marignier.
    Arvi’pa

    PS: bravo pour ce blog et les topos sur chaque col. Good job!

    • Bonjour Christian, merci pour le message. Content que tu aies réalisé une belle sortie et quelle chance d’avoir eu ce col pour toi tout seul ! 🙂

  3. Yellowvélo

    Bonjour au Web master,
    félicitations pour l’ensemble du site :
    c’est beau
    c’est riche d’infos
    c’est du super bon boulot
    Chapeau bas !

    Pour l’info sur le Gars supposé militaire qui aurait logéau Col Pierre Carrée, c’est une légende des montagnes, du même genre que le dahu pour nos amis Parisiens .. ou Lyonnais ..
    J’ai établi des recherches sur l’étymologie du lieu et bien voilou … Même les vieux Alpins restent bouches closes …
    On doit dire « Col de Pierre Carrée » et pas col Pierre Carrée ou Col de la Pierre Carrée …

    Moi je m’amuse à désigner aux curieux une pierre vaguement carrée ..
    Et comme je travaille là haut au Col, au poste militaire de montagne, j’ai souvent le doigt pointé dans sa direction …….

    Donc, chouette, le mystère reste entier … et Pascal stoppe immédiatement le « Génép »

    Arvi.

    • Bonjour Arvi,
      D’abord merci d’apprécier alpes4ever !
      Décidément, ce col au drôle de nom suscite bien des questions 🙂 ! On peut aussi s’amuser à deviner pourquoi on appelle le Col de la Morte en Isère (le fantôme d’une morte décapitée hante le col… brrrr), le Col des Champs en Alpes-Maritimes (il n’y a pas un seul champ aux alentours de ce col qui culmine à 2087 m), le Col du Marais en Haute-Savoie (là c’est des champs et des prairies), la liste est longue !
      En complément du commentaire de Pascal (à qui on ne peut pas reprocher de déguster le « Génép » 😉 !), je vais aussi remonter le tien qui m’a bien fait marrer 🙂 !

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén