alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col du Corbier

Col du Corbier

Au passage du Muret par le versant Solitude (photo de Jean-Luc Chevalier)

Le Col du Corbier – 1237 m – permet de rejoindre une station familiale appelée Le Biot / Drouzin le Mont.

2 versants, certes pas très longs (7,6 km maxi), présentent tout de même une pente moyenne de 7,5%. La deuxième partie du versant Ouest propose même 4,6 km à 9% de moyenne ! Un petit costaud à ne pas sous-estimer…

Nota : j’ai réalisé 2 variantes pour le versant Ouest selon que l’on vient du Nord ou du Sud de la vallée d’Aulps.

Col-du-Corbier_carte

Massif du Chablais

Col du Corbier versant OUEST via la BaumeVERSANT OUEST
via la Baume

Départ : la Baume (vallée d’Aulps) – D902
Distance : 7,6 km
Dénivelé : 574 m
% moyen : 7,5%
% maxi : 9,5% sur 1 km

 

Col du Corbier versant SUD

VERSANT SUD

Départ : D902 (vallée d’Aulps)
Distance : 6,9 km
Dénivelé : 523 m
% moyen : 7,5%
% maxi : 9,5% sur 1 km

 

Col du Corbier versantl EST

VERSANT EST

Départ : la Solitude
Distance :5,6 km
Dénivelé : 406 m
% moyen : 7,5%
% maxi : 9% sur 600 m

 

 

ROADBOOKCol du Corbier - ROADBOOK


  1. Didier DUPONT

    Hello Alpes4ever Ce matin, pour varier un peu du Col du Corbier, à Vacheresse, prendre à gauche en quittant la rd , traverser le village pour monter en direction de Bise- Ubine. Une petite route mal goudronnée qui monte sur 8,5 km, bien ombragée. A 3 km, après le pont, on suie à gauche « BISE », et ça continue à monter fort jusqu’au pied Des Cornettes de Bise » Petite restauration à l’arrivée – tarte myrtylles – RETOUR par la même route. Beaucoup de marcheurs l’été partent par là..(dénivellé depuis Vacheresse: 600 m. à vérifier? ) Cordialement Didier

  2. Bonjour,
    Mon père a monté ce col en 1974, avec un braquet un peu gros (44 x 19, je crois). Fini les mains en sang sur les cocottes. La grande époque des cycles en acier.
    Bien à vous

    • Bonjour, ouargh 44×19 !!! C’était vraiment une autre façon de faire du vélo à cette époque ! Tout était en force, quitte à se démonter le dos, les genoux etc… Il fallait avoir une « sacrée caisse », aujourd’hui avec les compacts, les triples, certains cols sont plus accessibles et on peut les atteindre sans finir en sang 😉 En tout cas, le velo vintage est sacrément à la mode, je travaille à Dijon, capitale française du fixie, je vois de belles machines tous les jours !

      • Désolé, erratum : mon père gravit le col en 36×19 – son plus petit braquet ce jour-là. Il était costaud, mais quand même ! Il se souvient étant déjà en 36×17 à la Solitude… Il roulait sur un vélo en acier Spécial CNC. Sur ses traces, j’ai monté le col il y a deux jours sur mon cyclo-cross Stevens en 36×23. Suivez mon blog, je publie un compte rendu prochainement. Merci pour votre site très intéressant.

  3. Tout est dit dans ton descriptif ! Ca grimpe fort, pour le coup c’est très régulier. Mais la route est chouette, très calme, peu de trafic auto/moto. 100% dans la forêt, il manque quelques passages où on aimerait plus de ‘vue’ sur les alentours… il y a deux moments où on voit un peu la vallée et les montagnes environnantes sur sa gauche (montée via la D902). Le sommet est très sympa avec la petite station de sports d’hiver. Redescente de l’autre côté avec de jolis lacets réguliers… ça doit être pas mal à grimper par le nord !
    A+

    • Mon tout premier profil réalisé pour alpes4ever ! Comme tu as du le voir, j’avais un projet de profil « à plat » mais c’est un boulot de dingue, il me faudrait une deuxième vie pour le réaliser ! Si tu le permets, je vais intégrer tes petits coms qui sont très intéressants dans le CR.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén