alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col de l’Épine

Col de l'Épine

Décor champêtre au Col de l’Épine (photo Alpes4ever)

Le Col de l’Épine – 947 m – est un col qui domine la vallée de la Chaise et qui malgré son altitude moyenne ne se laisse pas grimper facilement surtout par son versant Sud en partant de Marlens. Au sommet, très beau panorama sur la Montagne de Sulens (alt. 1839 m) et les premiers contreforts de la Chaîne des Aravis.

Il ne faut pas confondre avec le col du même nom qui se trouve en Savoie.

VERSANT SUD-EST
Il part de St-Ferréol (alt. 514 m). Long de 14,4 km, il est assez irrégulier et propose en fait 11,2 km de montée ascendante. Sous le regard du Rocher d’Arclosan (alt. 1776 m), vous emprunterez les premiers lacets communs avec la montée du Col du Marais jusqu’à Serraval. Les 4 premiers kilomètres seront les plus réguliers et s’inclinent progressivement de 5 à 6,5% de moyenne. Vient ensuite un replat (700 m à 2,5%) qui précède le Col des Essérieux (alt. 755 m).

S’ensuivra encore un replat puis une première descente (1,4 km) jusqu’à un pont qui enjambe le Ruisseau du Marais. Sitôt ce pont franchi, la route se cabre – 800 m à 7,5% – jusqu’à Serraval.

À l’entrée de Serraval, prendre à droite pour remonter très tranquillement – 1,6 km à 2% maxi jusqu’à le Villard. Passé ce dernier, il faudra affronter la partie la plus difficile de ce versant avec environ 2 km à 7/8% de moyenne jusqu’à le Bouchet. Belle vue en face sur le Mont Charvin (alt. 2409 m). Vous pourrez souffler ensuite avec une nouvelle descente de 1,2 km puis une légère remontée de 1,7 km à 3% maxi où vous atteindrez le point culminant de cette ascension : 962 m. Vue magnifique sur votre droite sur la Pointe de la Beccaz (alt. 2041 m). Vous joindrez donc le Col de l’Épine – plus bas à 947 m – dans une courte et ultime descente.

VERSANT SUD
Il part de Marlens (alt. 461 m). Plus court – 6,9 km – il faudra négocier 2 passages de 1,2 km et 700 m à 8,5%. Au passage quelques beaux points de vue sur la Vallée de la Chaise avec les communes de Marlens et Faverges en bas et la Dent de Cons (alt. 2062 m) et la Pointe de la Sambuy (alt. 2198 m) en haut. Cependant, malgré que ce versant soit assez ardu – 7% de moyenne – il est assez régulier et son final avec ses 400 m à 2,5% vous permettront de ne pas finir dans le rouge. Cela vous enlèvera une épine du pied !

Col de l'Épine - erreur altitude

Erreur d’altitude sur le panneau ! (photo Alpes4ever)

Jusqu’en mai 2016, le panneau du col indique une altitude de 1012 m… cette donnée était complètement fausse ! 3 références prouvaient le contraire : IGN, le guide Chauvot du Club des 100 cols et le panneau du Conseil Général de Haute-Savoie situé à Marlens au bord de la piste cyclable.

Col de l'Épine - 947 m

L’altitude a enfin été rectifiée (photo Gregory Chagnon)

L’altitude de ce col est donc bien de 947 m ! … et ce panneau a enfin été changé (merci à Gregory pour l’info).

Pour ma part, j’ai grimpé ce col en août 2015 par les 2 versants > Mes récits sur bosses21.com > Versant Sud et Versant Sud-Est

Col de l'Epine

Massif des Bornes / Aravis

Col de l'Epine / Versant Sud-EstVERSANT SUD-EST

Distance : 14,4 km
Départ : St-Ferréol (vallée de la Chaise)
D+ : 530 m
% moyen : 4,5%
% maxi : 8% sur 1,2 km

 

Col de l'Epine / Versant SudVERSANT SUD

Distance : 6,9 km
Départ : Marlens (vallée de la Chaise)
D+ : 486 m
% moyen : 7%
% maxi : 8,5% sur 1,2 km et 700 m

  1. Bertrand

    Petite précision: le col n’est pas à l’altitude indiquée mais à 1012m…

    • Bonjour Bertrand, attention il y a plusieurs cols de l’Epine dont un près de Chambéry mais il est à 987 m et un autre dans l’Ardèche (alt. 470 m). Je me base sur 2 références : IGN et le guide Chauvot du Club des 100 cols. Ces 2 derniers indiquent bien 947 m pour le Col de l’Epine en question. Mais il se peut que le panneau indique une autre altitude mais bon 65 m d’écart c’est beaucoup ! En tout cas, merci de votre attention.

  2. Salut Joris,

    Je suis allé la voir cette épine après le travail ce soir. ça grimpe ardu effectivement par Marlens mais comme tu dis très régulier. La route est agréable et offre quelques points de vues sur la vallée en bas qui permettent de visualiser l’élévation.
    Pour répondre à Bertrand, le panneau du sommet indique effectivement 1012m mais c’est exagéré car on est effectivement à 950m environ d’altitude en réalité.
    Je suis ensuite descendu à Serraval pour aller grimper en aller retour le col du Marais et redescendre sur Saint Ferreol.

    • Salut Idris, t’as trouvé le temps d’aller faire tout ça ?! La nuit tombe tôt à cette époque ! Bon de savoir que tu t’es éclaté ce soir me rend un peu jaloux parce que je ne peux pas rouler en ce moment et j’ai l’impression que je vais zapper encore le we prochain !!! Sinon, il faudrait qu’il pense à changer ce panneau du Col de l’Epine, quand il y a 5 mètres d’écart, ça va mais là 65 m, le géomètre de la DDE a du faire la mesure à l’oeil !

      • Héhé ouais j’étais content de cette sortie ça m’a fait du bien et ça m’a permis de rattraper la sortie de samedi dernier qui a été plutôt un fiasco…
        J’espère que tu te remets bien quand même!! Et ne sois pas jaloux héhé, pense aux bons moments que tu vas avoir sur le vélo une fois que tu reprendras! 🙂 Et pour te remonter le moral, dis toi qu’il vaut mieux avoir la blessure et la coupure après l’été quand le froid commence à arriver qu’en plein mois d’août xD
        Allez bonne soirée!!: )

        • Ouais Idris, vaut mieux pas se casser quoi que ce soit à n’importe quelle période ! Je rage quand même, j’aime beaucoup septembre, il y a encore les beaux jours, il fait encore pas trop froid, il y a les belles couleurs d’automne qui apparaissent et c’est à cette période que je me sens pas mal en forme car on récolte bien les efforts que l’on a fait sur la saison. Quelle sortie as-tu prévue aujourd’hui ? J’aurais sûrement ta réponse plus tard car tu dois sûrement être sur le vélo !

          • Salut Joris 😀

            J’étais effectivement sur le vélo et j’ai fait une sacrée bonne grosse sortie!
            Je suis allé en train à Bourg Saint Maurice pour grimper enfin, le col du Petit Saint Bernard, puis je suis descendu de l’autre côté en Italie jusqu’à Morgex pour grimper le terrible colle San Carlo (1950m) !! 10,5 km à 10%!
            Puis je suis revenu sur La Thuile en descendant de l’autre côté et j’ai fait les 13 derniers kilomètres du col du Petit Saint Bernard pour rentrer! Un bon 125 km et 3300m de D°, j’ai déjà mis toutes les photos et tout ça 🙂
            J’espère que de ton côté tu vas mieux!!!

  3. Laurent

    Salut, tres joli petit col efectivement avec des passages esthetiques: les deux ponts bienraides au pied de barres rocheuses!
    L’altitude 1012 indiquee au col est en fait celle du hameau de ville de Rosset situe juste au dessus.
    Par contre la derniere portion de 1,8 km a 6,5% (versant Marlens) me semble erronee. Effectivement, sur IGN, on passe a la cote 938 a 400 metres du col (au niveau de la route de la cote de Marlens. Cette section se decompose plutot en 1,4km a 8% depuis le point 827 et les 400 derniers metres a 2% et donc le col presente 5km a 8% de pente moyenne: joli on vous dit!

    • Salut Laurent, oui très joli col et encore plus par le versant Nord – Serraval. OK pour la côte IGN 938, je l’avais remarquée mais il manque le petit point noir qui va avec pour être sûr. En étudiant de près les courbes de niveau, cela correspond. Je vais affiner mon profil en conséquence (mais mon calcul n’était pas erroné puisque j’avais effectué la mesure entre la côte 847 et 927). En tout cas, ce sera plus réaliste, c’est vrai que la pente vous lâche (enfin) seulement vers la fin 😉 !

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén