alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col de Porte

Vue sur Chamechaude depuis le Col de Porte (photo Alpes4ever)

Le Col de Porte – 1326 m – est situé au Sud du magnifique Massif de la Chartreuse. Son altitude modeste dissimule des ascensions assez rudes.

Le versant Sud est violent mais l’effort sera tout aussi conséquent si vous le grimpez à l’occasion de la trilogie « Granier – Cucheron – Porte » qui traverse tout le Massif de la Chartreuse de Chambéry à Grenoble ou inversement (la trilogie « Porte – Cucheron – Granier » est réputée beaucoup plus dure !).

Le Col de Porte peut être grimpé aussi depuis le flanc Ouest du Massif de la Chartreuse en empruntant les Gorges du Guiers Mort.

VERSANT NORD
Il s’agit du versant à grimper lors de la trilogie  « Granier – Cucheron – Porte ». Le point de départ se situe à la Diat/St-Pierre-de-Chartreuse. À la sortie de la Diat au niveau du Pont des Bargettes, vous avez le choix entre 2 variantes : passer par St-Hugues-de-Chartreuse ou aller directement au Col de Porte.

  • Variante St-Hugues-de-Chartreuse : 10 km à 6% de moyenne, la plus « facile » et la plus ludique. Profitez du replat après le petit hameau des Egaux pour reprendre quelques forces et attaquer le final avec 5 km à près de 7,5% de moyenne avec un passage assez costaud de 1,7% à plus de 8% de moyenne avant le Pont des Cottaves jusqu’au replat du Chalet de Banchet qui vous sauvera un peu la mise. Il faudra tout de même enchaîner avec 735 m à un « déprimant » 9% jusqu’au Stade de biathlon. Attention, au niveau de la bifurcation avec la route des Chalets de Charmant Som : un « faux » panneau Col de Porte n’annonce pas tout à fait la fin car il faudra poursuivre encore 335 m à 6,5% jusqu’au vrai sommet du col qui est situé à 1326 m d’altitude.
  • Variante directe : 8,3 km à 6,5% de moyenne. Plus courte, cette variante propose une pente qui ne vous lâchera jamais jusqu’au Col de Porte.

VERSANT OUEST-NORD
Le Col de Porte peut être grimpé aussi depuis le flanc Ouest du Massif de la Chartreuse en empruntant les Gorges du Guiers Mort depuis St-Laurent-du-Pont. L’ascension est assez longue – entre 18,2 et 19,9 km selon la variante après la Diat (voir ci-dessus). La remontée des Gorges du Guiers Mort (10 km) sera ardue avec un passage de 3,5 km entre 7 et 10,5% mais une jolie succession de ponts et tunnels vous feront passer le temps. Vous pouvez aussi faire un détour au célèbre Couvent de la Grande Chartreuse. Profitez du replat avant la Diat pour vous refaire une cerise pour attaquer la seconde partie décrite juste ci-dessus avec aux choix les variantes par St-Hugues-de-Chartreuse ou direct.

VERSANT SUD
Il s’agit du versant à grimper lors de la trilogie « Porte – Cucheron – Granier« . Je vous propose 4 variantes assez rudes aux abords de Grenoble. Des ascensions de bonne longueur – entre 15 et 18 km – avec un dénivelé conséquent de plus de 1000 m… cela donne un pourcentage moyen compris entre 6,5% et 7,5% qui masque de longs passages à 8/9%… avis aux amateurs ! Vous aurez aussi l’occasion, selon les variantes, de franchir les Cols de Clémencières, de Vence et de Palaquit avant d’atteindre le Col de Porte.

  • Variante 1 au départ de la Tronche (commune au Nord-Est de Grenoble). Un départ facile avec 645 m à 3,5%… la joie sera de courte durée : vous devrez gravir une rampe infernale – 6,6 km à 8,5% dont un passage de 1130 m à 9,5% – jusqu’au 1er Col intermédiaire de Vence (alt. 782 m). La seconde partie sera toujours en prise (profitez bien des rares replats) jusqu’au Col de Palaquit (alt. 1154 m) via le Sappey-en-Chartreuse. Même sanction pour le final – 2,5 km à près de 7% de moyenne – jusqu’au Col de Porte (alt. 1326 m).
  • Variante 2 au départ de la Tronche. Peu après le départ, sur votre droite, vous dénicherez le Chemin du Coteau (asphalté) pour grimper en direction de la Vierge Noire puis de Chantemerle. Cependant, il faudra avoir une belle forme car de furieux raidards vous attendent avec des pourcentages cauchemardesques tels que 12, 14, 13, 10, 12,5% !!! Les cyclistes locaux considèrent cette variante comme l’équivalent de la montée voisine de la Bastille ! Cette voie étroite débouche sur le 1er Col intermédiaire de Vence (alt. 782 m). La seconde partie est identique à celle décrite ci-dessus.
  • Variante 1 au départ de St-Martin-le-Vinoux (commune au Nord-Ouest de Grenoble). Une route complètement différente des variantes ci-dessus jusqu’au Col de Palaquit. Dans un premier temps, vous grimperez une rampe terrible – 5,3 km à 8% de moyenne – jusqu’au Col de Clémencières (alt. 622 m). Pour vous refaire la fraise : descente et remontée tranquille vers le Pont de Vence. Puis vous gravirez un mur – 4,6 km à 9,5% jusqu’à Sarcenas… Dur ! Les affaires se calmeront légèrement jusqu’au Col de Palaquit (alt. 1154 m) avec 1,8 km à 6,5% de moyenne. Le final finira de vous achever 2,5 km à près de 7% de moyenne jusqu’au Col de Porte (alt. 1326 m) !
  • Variante 2 au départ de St-Martin-le-Vinoux qui est un mix entre les variantes citées ci-dessus. Pour le chasseur de cols, vous pourrez donc enchaîner les Cols de Clémencières, de Vence et de Palaquit avant d’atteindre le Col de Porte. Cette montée de 17,6 km à 6,5% de moyenne ne sera pas aussi de tout repos !

Au Col de Porte – 1326 m -, pour ceux qui ne sont pas fatigués, vous avez la possibilité d’enchaîner jusqu’au Chalets de Charmant Som (alt. 1680 m) avec 5,8 km à 6% et 354 m de D+ supplémentaire !

Col de Porte

Massif de la Chartreuse

Col de Porte / Versant Nord via St-Hugues-de-ChartreuseVERSANT NORD
via St-Hugues-de-Chartreuse

Distance : 9,9 km
Départ : la Diat/St-Pierre-de-Chartreuse
D+ : 542 m
% moyen : 6%
% maxi : 9% sur 735 m

Col de Porte / Versant Nord directVERSANT NORD
direct

Distance : 8,3 km
Départ : la Diat/St-Pierre-de-Chartreuse
D+ : 532 m
% moyen : 6,5%
% maxi : 9% sur 735 m

Col de Porte / Versant Ouest-Nord via St-Hugues-de-ChartreuseVERSANT OUEST-NORD
via St-Hugues-de-Chartreuse

Distance : 19,9 km
Départ : St-Laurent-du-Pont
D+ : 945 m
% moyen : 5%
% maxi : 10,5% sur 295 m

 

Col de Porte / Versant Ouest-Nord directVERSANT OUEST-NORD
direct

Distance : 18,2 km
Départ : St-Laurent-du-Pont
D+ : 935 m
% moyen : 5%
% maxi : 10,5% sur 295 m

 

Col de Porte / Versant Sud au départ de la Tronche - variante 1VERSANT SUD
la Tronche

Distance : 15,6 km
Départ : la Tronche
D+ : 1114 m
% moyen : 7%
% maxi : 9,5% sur 1130 m

 

Col de Porte / Versant Sud au départ de la Tronche - variante 2VERSANT SUD
la Tronche via Chantemerle

Distance : 15,9 km
Départ : la Tronche
D+ : 1114 m
% moyen : 7%
% maxi : 14% sur 240 m

 

Col de Porte / Versant Sud au départ de St-Martin-le-Vinoux - variante 1VERSANT SUD
St-Martin-le-Vinoux
direct

Distance : 17 km
Départ : St-Martin-le-Vinoux
D+ : 1174 m
% moyen : 7,5%
% maxi : 10% sur 795 m et 600 m

Col de Porte / Versant Sud au départ de St-Martin-le-Vinoux - variante 2VERSANT SUD
St-Martin-le-Vinoux
via Col de Vence

Distance : 17,7 km
Départ : St-Martin-le-Vinoux
D+ : 1113 m
% moyen : 6,5%
% maxi : 9% sur 1215 m, 1615 m et 455 m

 

  1. FrancoisB

    La montée optionnelle vers le Charmant Som, décrite par « 5,8 km à 6% et 354 m de D+ supplémentaire » cache en fait une descente initiale et des très fort pourcentages qui ne faiblissent qu’en toute fin, quand on arrive sur la crête. La vue est magnifique mais la montée est rude, sur un goudron un peu bosselé pas agréable. Descente crispée. Cela dit, le panorama vaut vraiment de suer encore un peu.

  2. LAFANECHÈRE

    Je pratique régulièrement le Col de Porte depuis Grenoble; pour éviter toute circulation et gagner en tranquillité dans cette montée difficile, en partant par St Martin-le-Vinoux, je passe par Sarcenas (1100m) depuis le col de Clémencières pour aboutir au Col de Palaquit avant de rejoindre le col de Porte.

    • Oui, il s’agit de la Variante Sud au départ de Grenoble/St-Martin-le-Vinoux direct. Ce n’était pas très clair sur la carte que j’ai donc rectifiée.

      • zolive

        Alors il serait bien de faire apparaître Sarcenas avec un symbole de clocher comme pour Lachal sur le même itinéraire, même si c’est tout proche du col de Palaquit.
        Merci pour tout ce beau travail.

  3. Roman

    En fait c’est surtout l’ascension du Col de Vence à Corenc qui est dure, ensuite c’est assez régulier.

  4. Babeuf

    Bonjour. Bravo pour votre travail. J’ai adopté ce site qui me fait découvrir pleins de bons itinéraires
    Juste pour info saint Martin le vinoux et La Tronche sont des communes et non des quartiers de Grenoble.
    Quelques itinéraires pour ceux que ça pourrait intéresser :
    De la tronche au col de Vence il existe une variante via la vierge noire et le hameau de Chantemerle. Par contre ça grimpe raide surtout si vous passez par le chemin de château Pilon (pour moi la derniere rampe est plus raide que la Bastille !!!!!,) Mais que l’on peut éviter en restant sur le chemin de batonière jusqu’à la route de Chartreuse.
    Pour le Charmant som, en effet la route est très irrégulière avec une concentration du dénivelé en quelques km au milieu.
    Afin d’être complet, si vous recherchez un point de vue aerien et sympa la petite route du saint Eynnard peut constituer une bonne alternative à partir du bas du sappey.
    Encore merci pour ce site

    • Bonjour « Babeuf », merci pour ton commentaire très sympa et plein d’enseignements ! Je viens de jeter un coup d’oeil (sur Google street) à la variante via le chemin de Chantemerle : route minuscule, une pente infernale, j’adore ! Je vais travailler sur un nouveau profil ainsi que sur l’ascension du Fort St-Eynard que j’avais déjà ajouté dans ma liste. Ce sera aussi de même pour l’ascension de la Bastille dont j’ai déjà lu sur la toile qu’elle était très hard ! Bien à toi.

  5. Stéphan

    Bonjour et bravo pour votre travail !
    Pour ceux qui aiment le « raide », on peut conseiller de partir, plutôt que de La Tronche, de Meylan ou Corenc (en passant par la mairie) et de rejoindre la route de Chantemerle par le chemin Charles Pajon, court mais très raide (un panneau dans le sens de la descente indique 23 %, mais je dirai plutôt 14/15% sur 600 m). La succession des deux côtes est terrible avec bien peu de repos avant d’atteindre le hameau. Pour en rajouter une couche, on peut aussi, depuis le col de Vence descendre sur Clémencières et monter aux cols de Palaquit et de Porte par Sarcenas. Un autre intérêt de cet itinéraire est sa tranquillité. Encore merci pour ce site !

    • Bonjour Stéphan,
      Merci pour ton com que j’apprécie beaucoup. C’est vrai que depuis les différentes communes qui bordent Grenoble, les variantes sont multiples et des raidards sont cachés un peu partout. De toutes les manières, les approches du Col de Porte sont toutes difficiles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén