alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col de Granon

Col de Granon

Col du Granon – Batiments militaires à l’approche du sommet (photo de benj05)

Le Col de Granon – 2404 m – est un des plus hauts cols routiers de France mais n’est accessible en vélo de route que par le versant Sud, le versant Nord n’étant constitué que d’une piste que l’on peut tout de même gravir en VTT.

Son ascension est redoutable avec 12,7 km pour 1071 m de D+ à 8,5% et passe même à plus de 9% de moyenne si on enlève les 1400 premiers mètres à 2% pour rejoindre Saint-Chaffrey en partant de la D1091 qui mène au Col du Lautaret.

Pas de replat, pas de végétations pour se protéger d’un vent souvent présent, peu de lacets dans la partie médiane pour se relancer… soit ce sera une épreuve de force entre la pente et vous, soit vous déciderez de monter pianissimo pour pouvoir profiter de vues sensationnelles sur la Vallée de la Guisane et le Massif des Ecrins.

Col de Granon

Massif des Cerces

Col de Granon - Versant SudVERSANT SUD

Distance : 12,7 km
Départ : Saint-Chaffrey (vallée de la Guisane)
D+ : 1071 m
% moyen : 8,5%
% maxi : 10,5% sur 600 m et 1,1 km

22 Commentaires

  1. Salut Joris,

    Voilà un col qui doit laisser des souvenirs aux jambes!!^^ Dommage qu’il soit un peu loin pour moi…

    • Salut Idris, ouais les Alpes, c’est grand ! Mais te connaissant, tu trouveras bien le moyen d’y aller un jour !
      Pour ma part, j’ai prévu de le faire au mois d’août depuis Bourg-d’Oisans, le programme prévu : Bourg-d’Oisans > Col du Lautaret > Col de Granon et retour = 145 km et D+ 4097 m. Ca me fait un peu peur mais c’est faisable, le Lautaret n’est pas trop dur et j’ai la moitié du parcours à faire en descente ! Mais le profil du Granon donne un peu la chair de poule… mais c’est un beau 2000 à accrocher à mon tableau de chasse !

  2. Ah c’est sûr que quand on entend le nom du col du Granon, c’est la classe. Perso le Lautaret j’en garde un très mauvais souvenir par Bourg d’Oisans, il est trop roulant pour moi et je me suis épuisé là dedans… Et puis toutes ces voitures… Je venais de Grenoble, je devais être entamé sûrement mais c’est un col que je n’ai pas super envie de refaire…

    • Pourtant, je l’avais bien aimé ce col de plus de 2000 mètres qui est l’un des plus faciles de l’hexagone ! Mais c’est sûr que la route qui relie Grenoble à Bourg-d’Oisans est terrible pour les cyclos.

  3. Oh qu »‘il est beau, ce profil du Granon! Y’a beaucoup de rouge et d’orangé… et on a beau dire… c’est ça qu’on aime à vélo non?!!!
    Super ton projet d’A/R au Granon depuis Bourg d’Oisans ! Simplement pour compléter ce que je te disais sur mon blog – ok le Granon est dur.. mais bon tu as dejà vu bien pire ! Je rejoins un peu Idriss… au fond, le secret ça sera surtout de bien passer le Lautaret avec encore beaucoup de forces, vraiment le grimper en dedans. Monter le Granon à ton rythme, et donner ce qu’il reste sur la remontée du Lautaret depuis Chantemerle. Quelle belle sortie ça sera en tout cas!!!

    • Heu OK Baptiste mais quand il y a un peu de vert dans le profil, ça rassure un peu non ?! Mais sur celui-là, à part au début, j’ai pas réussi à remettre du vert ! Merci pour les conseils pour la sortie, c’est ce que je comptais faire et j’ai un avantage, c’est de connaître déjà la montée du Lautaret depuis Bourg-d’Oisans. Je te raconterais à mon retour de vacances…

  4. J’ai aimé le Granon ( beaucoup moins de monde qu’au Ventoux) mais pas question de rouler entre Bourg d’Oisans et le Lautaret, trop de tarés ( ca rime) hi hi

  5. Salut Michel, j’avais dans l’idée de le faire lors de mon séjour en Oisans l’été dernier mais trop de cols à faire et tu as raison, la liaison Bourg-d’Oisans > Briançon n’est pas ce qu’il y a de mieux pour faire du vélo ! Ou alors, en partant au petit matin quand tout le monde dort encore (sauf celui qui veut faire du vélo !).

  6. Ahaha Michel, faut voir si entre le Bourg d’Oisans et le Lautaret, les tarés ce sont les automobilistes ou plutôt les cyclistes qui y circulent, parce que j’en connais qui y circulent 😀

  7. teboss

    C’est pas la Cime de la Bonette le plus haut de france??

    • Bonjour teboss !

      Pour le Col de Granon, j’ai simplement indiqué qu’il était l’un des cols routiers les plus hauts de France. La Cime de la Bonette (alt. 1860 m) n’est pas un col mais une route permet d’en faire le tour et culmine à 1802 m. Au pied de la Cime de la Bonette, il y a le Col de la Bonnette à 2715 m et ce n’est pas le col routier le plus haut de France ! Le top 3 français est : 1 – Col de l’Iseran 2764 m, 2 – Col d’Agnel 2744 m, 3 – Col de la Bonette 2715 m. Ces 3 cols sont routiers des 2 côtés, le Col de Granon ne l’est que d »un côté. Selon certaines associations de cyclotouristes, à cause de cet unique versant, il est exclu du palmarès officiel. Sinon, officieusement, il viendrait en 5ème position juste après le Col du Galibier (2645 m).

  8. tu dis qu’il n’y a pas de végétation pour se protéger du vent, mais aussi ça implique une absence d’ombre, alors quand il fait chaud….

    chaque année, il y a une course qui ne fait que la montée (voir défi du granon) !!

    Je l’ai monté en août 2012, départ Briançon 8h, il faisait déjà 30°C, j’ai fait d’abord le lautaret et le galibier pour finir avec le granon. J’avais pris un coupe vent, mais il faisait tellement chaud au sommet du galibier qu’il n’a servi à rien, et la montée du granon fut difficile à cause de la chaleur (pas de vent).

  9. Ermanno

    Le Col du Granon est très beau mais il faut avoir une bonne journée difficile
    Vu le pourcentage il y’a pire aussi

  10. jc

    Ce col me tente bien Joris, un A/R Télégraphe/Galibier/Granon/Galibier me dit bien…à voir quand je pourrais le faire mais ça me plairait bien, ça ferait un 2000 de plus 😉
    A++
    JC

    • Salut JC ! Ben ça va, tu ne te refuses rien avec cet enchaînement original ! 😉 Par contre, il faudra gérer la longue remontée vers le Col du Lautaret qui est souvent venteuse !

  11. david

    un seul mot terrible l’Izoard et le Galibier sont faciles comparés au Granon

  12. Anthony84C

    Bonjour.
    Je viens de réaliser l’ascension du col de Granon récemment et même s’il propose très peu de répit, j’ai quand même pu remettre un peu de braquet au début du dernier kilomètre et terminer assez fort au sommet. Je pense donc qu’il doit y avoir un petit replat au début de l’ultime kilomètre.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén