Col du Joly

Panorama sur le Massif du Mont-Blanc (photo de Nono vlf)

Le Col du Joly – 1989 m – est un col méconnu. Les causes : les ascensions voisines du Col des Saisies et du Cormet de Roselend, beaucoup plus prestigieuses en terme de notoriété, ont tendance à faire oublier le Col du Joly et c’est une ascension que l’on ne peut faire qu’en aller-retour avec un vélo de course. Le versant Sud est accessible depuis Les Contamines-Montjoie en Haute-Savoie mais seulement avec un VTT.

Pourtant, le Col du Joly – à cheval sur la Savoie et la Haute-Savoie comme le Col des Aravis – ne manque pas d’intérêts. C’est presque un « 2000 » avec les difficultés qui vont avec : plus de 20 km de grimpette avec plus de 1200 m de D+ à 6,5% de moyenne, voilà un bon challenge sportif ! Ultime récompense : une vue somptueuse sur le Mont-Blanc !

J’ai tracé 2 variantes avec un même point de départ à Beaufort (Savoie).

La 1ère partie est commune et emprunte les premiers kilomètres du Col des Saisies. Avec un départ costaud à 10% sur 900 m pour s’élever rapidement au-dessus de Beaufort, un petit replat de 400 m à 4% permet de retrouver son souffle puis il faudra fournir un nouvel effort de 1 km à 8,5%. Ensuite, l’effort sera moyen avec des pentes moyennes variant entre 1,5 et 3,5% pendant 4 km environ.

Après environ 6,5 km de montée depuis Beaufort, cette partie commune va se séparer et vous pourrez choisir 2 variantes qui vont cheminer de part et d’autre du Ruisseau du Dorinet :

  • Variante 1 : prendre la direction d’Hauteluce (700 m à 7,5%) et bifurquer dans une épingle vers le hameau d’Entre Deux Nants. Poursuivre vers Annuit (5% maxi). La pente va se faire plus douce – 3% – et même descendre légèrement durant 1,8 km. Après ce passage, laisser partir la route devant vous (qui sera empruntée par l’autre variante) pour escalader un bon raidillon – 700 m à 9,5% – vers Belleville. Mauvaise nouvelle ou bonne suivant la forme : il faudra enchaîner avec la partie finale qui consiste à grimper les 10 prochains kilomètres à 7,5% de moyenne dont 1,8 km à 8,5% avant l’arrivée au Col du Joly.
  • Variante 2 : prendre la direction de St-Sauveur. Un petit raidillon de 600 m à 9% va ralentir votre ascension vers ce petit hameau. Il faudra poursuivre un peu son effort durant 700 m à 6,5% puis vous pourrez rouler allègrement pendant 2 km sur une route légèrement descendante (-0,5%). Après avoir traversé le Ruisseau du Dorinet, il faudra se coltiner un terrible raidard de 300 m à 11,5% pour repasser sur l’autre versant de la vallée. Prendre à droite vers la Chaudanne et l’usine électrique de Belleville, ce sera votre dernier répit – 1 km à 2,5% – avant d’aborder la partie finale qui consiste à grimper les 10 prochains kilomètres à 7,5% de moyenne dont 1,8 km à 8,5% avant l’arrivée au Col du Joly.

Dans cette partie finale, la route sera traversée par quelques remontées mécaniques de la petite Station du Val Joly et vous aurez droit à une vue sur le Lac de la Girotte.

Col du Joly

Massif du Mont-Blanc

Col du Joly / Versant Ouest variante 1VERSANT OUEST
via Annuit

Distance : 21,3 km
Départ : Beaufort (vallée du Beaufortin)
D+ : 1262 m
% moyen : 6,5%
% maxi : 10% sur 900 m

Col du Joly / Versant Ouest variante 2VERSANT OUEST
via St-Sauveur

Distance : 21,8 km
Départ : Beaufort (vallée du Beaufortin)
D+ : 1260 m
% moyen : 6,5%
% maxi : 11,5% sur 300 m