alpes4ever

Toutes les ascensions à vélo des Alpes !

Col de la Ramaz

Col de la Ramaz

Le Col de la Ramaz – 1611 m (photo Alpes4ever).

Le Col de la Ramaz – 1611 m – est un col qui permet de passer du plateau de Sommand à celui de Praz de Lys. L’ascension est difficile avec 2 versants mais la récompense sera belle avec une vue exceptionnelle sur la chaîne du Mont Blanc.

VERSANT SUD

Le versant Sud – 2 variantes – partant de Taninges, emprunte dans sa première partie, la même voie que le Col des Gets et le Col de l’Encrenaz. Pour une distance presqu’équivalente – 15,1 / 16 km – vous pouvez emprunter soit la D307 (plus tranquille mais plus difficile), soit la D902 (via Avonnex), qui fileront à gauche ou à droite du Torrent du Foron jusqu’au point de ralliement commun qui est le hameau de Fry.

À partir de Fry, il faudra vous attaquer au gros morceau de cette ascension : 4,5 km à près de 10% de moyenne ! Une série de quelques lacets vous permettront d’atteindre tout d’abord le Col de Savolière – 1418 m – puis la pente se fera plus douce en passant par la Station de Praz de Lys. Il faudra quand même donner un dernier coup de rein de 1,4 km à 7% pour atteindre le Col de la Ramaz à 1611 m d’altitude. Juste avant d’atteindre le sommet, en vous retournant, vous pourrez apprécier un des plus beaux panoramas des Alpes sur la Chaîne du Mont Blanc.

Col de la Ramaz

Vue exceptionnelle sur la Chaîne du Mont Blanc en se retournant dans le final (photo Alpes4ever).

Fin mai 2019 : le panneau du col a disparu mais il indiquait 1619 m. L’altitude est fausse ! Ce point, noté sur une carte IGN, existe bien mais il est situé bien plus haut que la route au bord d’une piste. IGN a rajouté un nouveau point d’altitude sur la route à 1611 m juste à côté de la petite cabane.

VERSANT OUEST
depuis Mieussy

Pour le versant Ouest qui part de Mieussy (attention, entre St-Jeoire et Mieussy, ça monte déjà un peu, comptez sur 4,7 km pour 99 m de D+ à 2%), c’est aussi une bonne grimpette  de 14,1 km qui vous attend avec des paysages magnifiques. Échauffez-vous bien dans la vallée car il faudra attaquer par une rampe de 2 km à 7,5% de moyenne.

Une petite descente et un replat en traversant le joli village de Messy vous fera du bien durant un bon kilomètre.

Les 3500 mètres suivants proposeront une pente moyenne comprise entre 6,5 et 7%. Rien de bien méchant et profitez des vues sur les sommets des Chaînes du Bargy et des Aravis. Vous pouvez aussi apercevoir un peu plus haut, le passage de la route passant par des paravalanches et un tunnel. D’ailleurs, la route qui y mène se dressera progressivement à 8% sur 1600 m puis brutalement à 10% sur 2200 m. Dans ce terrible passage, la pente maximale – 11% sur 590 m – se trouve avant et dans le tunnel (long de 250 m et éclairé correctement) et à la sortie de ce dernier, il faudra poursuivre son effort avec 300 m à 10% jusqu’à un portique.

À noter : le Tunnel du Sommand a remplacé l’ancienne route qui existe encore. Cette dernière passe sous une impressionnante corniche mais est devenue impraticable à cause de nombreux éboulis.

Encore 175 m à 7,5% et vous pourrez souffler au croisement avec la petite route qui mène à la Station du Sommand. Vous vous retrouvez au sein d’un étonnant plateau avec en toile de fond la Pointe de Chavasse qui a des petits airs de Dolomites. La route amorce ensuite une large boucle sur 2,6 km sur une pente qui passera progressivement de 3 à 6,5%. Après être passé à proximité du col géographique (1559 m), il y a une méchante mais dernière rampe de 685 m à 9% qui vous mènera à un petit lac. Les 370 derniers mètres sont très faciles pour atteindre enfin le Col routier de la Ramaz à 1611 m d’altitude.

J’ai effectué son ascension en 2019 à partir de Mieussy, vous pouvez consulter le récit détaillé accompagné de plusieurs photos sur le site bosses21.com

Col de la Ramaz

Petit air de Dolomites en passant par le plateau du Sommand (photo Alpes4ever).

À noter : le col géographique se trouvant à 1159 m est accessible via une piste que vous pourrez remonter sur 200 m. Le panneau se trouve au milieu d’une prairie qui peut être assez humide selon l’époque.

VERSANT OUEST
via Anthon

Je vous propose une première variante pour réaliser l’ascension Ouest. Longue de 14,7 km pour 991 m  de D+ à 7%, la difficulté est presqu’équivalente. En provenance de St-Jeoire, juste avant Mieussy, vous avez la possibilité de prendre la D226 (direction Quincy/Mégevette). Une bonne rampe de 750 m à 8% vous guidera à Anthon puis son lac. Un bon kilomètre à 3% vous permettra de reprendre votre souffle. Puis la pente s’inclinera entre 5 et 5,5% sur 700 m jusqu’à Ley. À la sortie de ce dernier, un méchant raidard vous attend avec 400 m à 9,5%. La déclivité se calmera à l’approche (800 m) de Messy où vous reprendrez le fil de l’ascension principale décrite ci-dessus.

VERSANT OUEST
via Anthon via St-Denis

Je vous propose une seconde variante pour réaliser l’ascension Ouest. Longue de 16,7 km pour 998 m  de D+ à 6,5%. En provenance de St-Jeoire, juste avant Mieussy, vous avez la possibilité de prendre la D226 (direction Quincy/Mégevette). Une bonne rampe de 750 m à 8% vous guidera à Anthon puis son lac. Puis la route alternera les passages doux (entre 2,5 et 3%) et les passages moyens (entre 5 et 5,5%) pendant près de 4 km en passant par Quincy puis St-Denis. Il faudra emprunter ensuite la D308a (direction Sommand) où un bon passage de 400 m à 7% vous attend. La déclivité se fera plus douce – 1 km à 5,5% – jusqu’au hameau de Crot. Puis une légère descente de 850 m vous guidera jusqu’à Chez Besson sur la D308 (au-dessus de Messy) où vous reprendrez le fil de l’ascension principale décrite plus haut.

VERSANT OUEST
depuis St-Jeoire

Je vous propose une troisième variante pour réaliser l’ascension Ouest. L’ascension est un peu plus difficile car elle est plus longue avec 21,9 km avec une pente moyenne à 6% pour 1158 m D+. Elle débute à St-Jeoire et emprunte les premières pentes faciles – entre 2,5 et 5% sur 7,2 km – de l’ascension du Col de Jambaz. C’est à Amoulin que vous basculerez vers le Pont de la Tourne (direction le Pessey). Après avoir franchi ce dernier, une méchante rampe de 950 m à 8,5% vous attend. Vous retomberez sur la D226 que vous suivrez brièvement mais tranquillement – 800 m à 2% – jusqu’à Sométy. Surveillez sur votre gauche la petite route communale (si vous allez tout droit, vous irez jusqu’à St-Denis où vous reprendre la variante décrite ci-dessus), qui va vous guidera dans un cadre bucolique mais sur une pente soutenue – près d’1 km à 8,5% – jusqu’à Asnières d’en haut. Une longue descente (1,8 km) vous mènera jusqu’à Chez Besson sur la D308 (au-dessus de Messy) où vous reprendrez le fil de l’ascension principale décrite plus haut.

Col-de-la-Ramaz_panneau

Massif du Chablais

Col de la Ramaz / Versant Sud via D307VERSANT SUD via D307

Départ : Taninges (Vallée du Giffre)
Distance : 15 km
Dénivelé : 983 m
% moyen : 6,5%
% maxi : 10,5% sur 905 m

 

Col de la Ramaz / Versant SUD via D902VERSANT SUD via D902

Départ : Taninges (Vallée du Giffre)
Distance : 15,9 km
Dénivelé : 992 m
% moyen : 6,5%
% maxi : 10,5% sur 905 m

 

Col de la Ramaz / Versant OUEST depuis MieussyVERSANT OUEST
depuis Mieussy

Départ : Mieussy (Vallée du Giffre)
Distance : 14,1 km
Dénivelé : 980 m
% moyen : 7%
% maxi : 11% sur 590 m

 

Col de la Ramaz / Versant OUEST via AuthonVERSANT OUEST
via Anthon

Départ : D907 / Anthon (Vallée du Giffre)
Distance : 14,6 km
Dénivelé : 991 m
% moyen : 7%
% maxi : 11% sur 590 m

 

Col de la Ramaz / Versant OUEST via Authon via St-DenisVERSANT OUEST
via Anthon via St-Denis

Départ : D907 / Anthon (Vallée du Giffre)
Distance : 16,7 km
Dénivelé : 998 m
% moyen : 6,5%
% maxi : 11% sur 590 m

 

Col de la Ramaz / Versant OUEST depuis St-JeoireVERSANT OUEST
depuis St-Jeoire

Départ : St-Jeoire
Distance : 21,9 km
Dénivelé : 1158 m
% moyen : 6%
% maxi : 11% sur 590 m

  1. MELLO Benrard

    Je l’avais fait par Mieussy et là je suis monté par Rond (route sympa ,rien à voir avec la D 902. en plus revêtement tbien.)
    Par contre les 5km entre Fry et l’arrivée sur le plateau ….,dur,dur.
    le dernier km est pas mal non plus…

    Et encore félicitations pour la précision extraordinaire des infos.
    bravo et merci encore

  2. Blazy

    Intéressant à faire en continuité avec le Col de Joux Plane. C’est sûr que l’on fait moins le malin avec les braquets, mais quelle belle sortie faite le 12 août 2015. Merci pour le site web il est d’une précision. Bonne route!

    • 2 gros et beaux cols faits dans la même journée, c’est sûr qu’elle devait être belle ! Merci pour les encouragements.

  3. FAURE Léo

    J’ai effectué la montée du col de la Ramaz il y a plus de 30 ans à partir du pont des Gets, venant de Morzine. J’ai souvenir d’une courte mais raide ascension pour arriver à Praz-de-Lys et de la vue sensationnelle sur le Mont Blanc, au sommet. Votre site alpes4ever.com est tout simplement magnifique, une sorte de version web d’Altigraph – qui, ne l’oublions pas, a été le pionnier.
    Comme la montée est dorénavant dotée, par le Conseil Général, de panneaux de localisation kilométrique – avec altitude et pourcentage – je vous suggère d’agrémenter vos pages de photos de ces panneaux que l’on peut voir sur Google Earth, mais qui sont difficilement déchiffrables.
    Très amicalement.

    • Bonjour Léo, merci pour votre message et de consulter alpes4ever ! De plus en plus de montées sont effectivement dotées de panneaux tous les kilomètres… que je n’approuve pas totalement ! Par expérience, il peut y avoir beaucoup de variations de pente dans 1 km en montagne ! Je vous invite à lire ma page Comment sont réalisés les profils d’alpes4ever ? où j’expose la « philosophie » de mes profils.

  4. Et voilà, celui là je viens de le grimper aujourd’hui 06/09/15… et je dois avouer l’avoir trouvé bien difficile ! Grimpé par Mieussy. C’est long, c’est régulier et pentu. L’intérieur de plusieurs lacets est réellement coriace en termes de %. Je n’avais pas les jambes de la semaine dernière à la Colombière peut être, en tout cas j’ai eu bien plus de mal ce dimanche sur la Ramaz !
    Par contre la vue du Mont Blanc au sommet…. MAGIQUE !

    • Pendant que tu t’éclatais dans la Ramaz, je me battais dans ma haie avec mon sécateur et mon taille-haie ! 😉 En tout cas, après Colombière, je vois que tu commences à ratisser les grands cols de Haute-Savoie ! Un col que je rêve de faire depuis longtemps, mon voisin y allant régulièrement chaque année m’en décrivant délicieusement chaque mètre de son ascension !

  5. Ouais, j’ai bien ratissé ces derniers temps… mais il m’en reste encore un paquet à découvrir ! Et c’est tant mieux 🙂
    Par contre honnêtement au niveau beauté du paysage, y’a pas photo, la Colombière c’est bien mieux que la Ramaz… où, je trouve, il n’y a pas tellement à voir avant les 3 derniers km d’ascension et le replat à la station de sports d’hiver… enfin, ça n’engage que moi. Mais disons qu’il y a beaucoup de grimpette dans les bois… où on ne voit pas forcément grand chose. Par contre punaise… la peeeeente ! 😉

  6. J’avais deux buts personnels à atteindre cet été: Ramaz et Colombiere. Je pensais que le col de la Colombiere serait ma bête noire de 2015 mais non, c’est le col de la Ramaz qui a failli avoir ma peau…! Très dur, c’est sûr, mais merci de m’avoir prévenu! (Et avec un paysage si beau je n’ai pas le droit de me plaindre!)

    • Bravo pour ces 2 objectifs. Le Col de la Ramaz a un profil particulier. Dur en son milieu, semble se faire doux sur la fin mais en colle une bonne pour le final ! Souvent, les cols situés entre 1500 et 1700 m sont parfois plus durs que les « 2000 » 😉

  7. Kay Christian

    Hello,
    J’ai effectué cette ascension le 21 septembre en partant de Taninges via Rond et Fry. La petite route vers Rond et Fry est très agréable et peu fréquentée, ce qui permet une montée au calme sans craindre la circulation automobile… Surtout cet intinéraire permet de s’échauffer convenablement afin d’affronter les 4 ou 5km à 10/11 % de Fry au Praz-de-Lys.
    Comme j’avais de bonnes jambes après la Colombière la veille, La Ramaz m’a semblé « facile ». J’avais la forme et un cyclo en vue dans le raidillon de Fry pour me motiver, cyclo que j’ai rattrappé, accompagné un peu puis dépassé car j’étais lancé. Le replat du Praz-de-Lys est reposant avant les derniers km jusqu’au col : un des plus beaux panoramas alpins, été comme hiver (à faire en skating).
    Quant à descente vers Mieussy, elle est plutôt délicate en raison d’un revêtement dégradé et bosselé.
    Arvi’pa

  8. Francis

    Bonjour à toi.
    Après l’étape du tour de La Toussuire cette année, je repique pour 2016…
    Cela n’était pas prévu car je pensais que ce serait dans les Pyrénées; mais tant mieux pour les Savoyards dont je fais parti.
    J’attends tes commentaires sur cette étape qui de mon côté me « semble » moins difficile que celle de 2015.
    Ce sera donc avec plaisir et intérêt que je lirai ton opinion; tes conseils et pourquoi pas si tu as le temps, un programme d’entrainnement pour le début d’année.
    Je te rappelle que je fais du vélo pour mon plaisir, sans licence mais avec la volonté de me donner des objectifs et donc d’arriver en Juillet 2016 en forme pour cette étape.
    Au plaisir de te lire.

    • Bonjour Francis, hé oui l’Étape du Tour refait refait escale dans les Alpes pour 2016 ! Je vais préparer mes coms pour le début de l’année prochaine. Mes premières impressions : peut-être plus facile sur le papier que l’année dernière mais Ramaz + Joux-Plane en 3ème et dernier rideau : OUÏE !!! Je ne pourrais pas te conseiller sur un certain plan d’entraînement, je suis comme toi, un pur amateur sans licence qui ne recherche que du plaisir dans le vélo 😉 Par contre, tu as la chance d’être Savoyard, profites donc du terrain qui t’es offert pour « bouffer » du dénivelé dès la fin de l’hiver. Pour ma part, à force d’en faire, grimper est devenu « naturel ». Idem, si j’habiterais en montagne, je ferais du ski de fond, il n’y a rien de tel pour préparer une forme du tonnerre en prévision de la saison vélo ! Sinon, je serais toi, je ferais sans doute une sortie reco qui serait très bénéfique dans la prise des repères !

  9. Arnaud PONCIN

    Bonjour tout le monde

    Je sais que la route qui monte au praz de lys est coupée entre fry et le praz de lys pour cause d’éboulement depuis l’hiver dernier. Quelqu’un sait-il si ca passe à vélo ?
    Merci d’avance !

    • Hello, après consultation sur internet, ce n’est pas très facile de savoir si c’est possible de passer en vélo… pour pouvoir accéder à la Station du Sommand, la circulation se fait en alternance en journée mais je n’ai pas trouvé plus de précisions. Sinon, il y a le site https://fr-fr.facebook.com/mairietaninges pour suivre l’actualité. Dans tous les cas, une étape du Tour de France 2016 / Etape du Tour (20ème étape Mégève > Morzine) avec l’ascension du Col de la Ramaz est prévue… pour l’instant pas de report, donc la réfection de la D328 devrait s’accélérer !

      • Arnaud PONCIN

        Merci pour ta réponse ! J’ai appelé la mairie , il y a deux choses:
        1/ La D328 est fermée à la circulation mais la dame ne sait pas si on peut passer en vélo, il faut donc passer par l’encrenaz pour rejoindre les gets
        2/La D308 (de Mieussy à Sommand) est aussi actuellement coupée pour travaux d’enrobage mais les travaux doivent être finis sous une semaine ou deux.

        encore bravo pour le site

        • Philippe

          La route est toujours fermée a partir de Fry pour encore 2 semaines selon l’ingénieur rencontré sur place.

    • Claudie veyriere

      Oui ça passe en vélo depuis Rond ou Taninges…
      Bon courage à toi ‍♂️‍♂️‍♂️
      Claudie

  10. Fred74

    Premier col effectué le 15/08 mais que ce fut dur! Je l ai fait depuis Tanninges via Rond.. j étais vraiment content d arriver au sommet (même s il me restait une cinquantaine de kilomètres pour rentrer chez moi). La semaine d après je me suis attaqué à la colombiere depuis scionzier et pour ma part je l ai trouvé plus facile même si les derniers kilomètres sont très très long! bref je viens de découvrir ton site et je tenais à te féliciter pour ton travail, il est vraiment top!!

  11. Gary Daly

    Hi All, I would like to do the col de la Ramaz next week and connect with the col de l’Encrenaz. I know the road is closed to cars but can we get through on a bicycle?

  12. Gary Daly

    Bonjour à tous, j’aimerais bien faire le col de la Ramaz la semaine prochaine a partir de Mieussy et rejoignez le au col de l’Encrenaz. Je sais que le descent est fermé aux voitures mais est-ce que vous savez si nous pouvons traverser en vélo? Website très utile et très bien fait, Bravo!

  13. Bravo Joris, c’est toujours un plaisir de voir tes photos et de lire tes cartographies (tu es hyper doué en informatique).
    J’avais beaucoup aimé le col de la Ramaz surtout son final
    Bravo pour cet impressionnant dénivelé et bonnes vacances dans les Alpes du Sud.

    • Bonjour Aymeric, ton message m’a fait bien plaisir ! J’ai adoré le Col de la Ramaz et aussi son final qui surprend par son décor bucolique. Plus qu’un mois avant les Alpes du Sud… Parpaillon, Izoard, Agnel entre autres sont au programme ! Bon été à toi aussi !

Répondre à Gary Daly Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén